17/07/2020 23:12

L'Inde a dépassé vendredi 17 juillet la barre du million de cas déclarés de la maladie COVID-19, les autorités locales multipliant les restrictions sanitaires et reconfinements pour endiguer la propagation de l'épidémie de coronavirus. Troisième nation au monde en nombre de contaminations recensées, après les États-Unis et le Brésil, le géant asiatique comptait vendredi 25.602 morts pour 1.003.832 cas confirmés depuis le début de la pandémie, selon des chiffres officiels publiés dans la matinée par le ministère de la Santé. La deuxième nation la plus peuplée de la planète a enregistré près de 35.000 cas et 700 décès supplémentaires attribués au virus au cours des dernières 24 heures, selon le bilan officiel. À l'initiative des gouvernements régionaux, les reconfinements et restrictions sanitaires pour lutter contre la maladie COVID-19 se multiplient ces dernières semaines à travers le pays de 1,3 milliard d'habitants. Les 125 millions d'habitants de l'État du Bihar (Nord) se sont reconfinés jeudi 16 juillet à minuit, une journée après que les 13 millions d'habitants de l'agglomération de Bangalore (Sud) ont fait de même. Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi avait imposé un confinement brutal fin mars, qu'il a levé début juin, malgré la montée en flèche du nombre de cas, pour tenter de ranimer une économie à genoux. De nombreuses restrictions restent toutefois en place.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

À la découverte des pagodes khmères du Sud-Ouest En visitant le Sud-Ouest du Vietnam, les visiteurs ne devraient pas manquer cinq pagodes khmères à la beauté ancienne et l’architecture unique.