13/11/2020 19:59
L’Inde souhaite toujours renforcer les relations commerciales avec l'ASEAN même si elle s'est retirée des négociations du RCEP.
>>AMM 53 : ASEAN-Inde adopte le plan d’action pour la période 2021-2025
>>Conférences des ministres Affaires étrangères ASEAN - UE, ASEAN - Inde
>>Les entreprises appelées à s’efforcer d’élargir le commerce Inde - ASEAN

L'Inde s'est retirée des négociations du RCEP en novembre 2019.
Photo : VNA/CVN

L’Inde affirme sa décision de ne pas adhérer à l'Accord de Partenariat économique régional global (RCEP) car il ne répond pas aux questions et préoccupations en suspens de l'Inde. Cependant, l’Inde souhaite toujours renforcer les relations commerciales avec l'ASEAN.

C’est ce qu’a déclaré Mme Riva Ganguly Das, vice-ministre des Affaires étrangères de l'Inde chargée de l'Est lors de la conférence de presse sur le 17e Sommet ASEAN -  Inde, tenue le 12 novembre.

Le RCEP, qui sera signé le 15 novembre prochain, est un projet d’accord de libre-échange entre les dix États membres de l’ASEAN et six partenaires : la Chine, le Japon, l’Inde, la République de Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

L'Inde s'est retirée des négociations du RCEP en novembre 2019 en raison de ses préoccupations concernant son déficit commercial croissant avec la Chine.

Le RCEP vise à établir des règles communes pour le commerce électronique, le commerce et la propriété intellectuelle. Il couvrira un tiers de la production économique mondiale et la moitié de la population mondiale si l'Inde est incluse.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.