26/08/2020 11:28
Policier pendant 21 ans dans la Police française et sapeur-pompier, Yann Dovergne est formé aux techniques de lutte contre les incendies et de sauvetage. Installé au Vietnam depuis cinq ans, il a fondé Voreto, société de conseil en sécuirité incendie et d'assistance à personne. Il nous parle aujourd’hui des incendies à domicile.
Feu de maison au Vietnam.

Avoir sa maison dévastée par un incendie est toujours traumatisant, déjà en raison de l’aspect spectaculaire mais aussi car dans notre habitation, nous avons "toute notre vie", du justificatif d’identité (permis, carte d’identité, assurances, ...) aux photos ou aux meubles des grands parents dont la valeur sentimentale est inestimable.

Au Vietnam, il semble que les causes d’incendie soient le plus souvent d’origine électrique (installation hors norme, ventilateur ou surcharge des prises).

Pourtant si tout le monde s’accorde sur la dangerosité des incendies, les idées reçues perdurent : 

 S’il y a le feu je serai réveillé par le bruit ou la fumée
FAUX : Si le feu se développe en pleine nuit, il ne fait pas de bruit et l’odeur ne vous réveillera pas car la fumée est toxique et vous serez asphyxié avant même d’être réveillé.

 S’il y a le feu, j’aurai le temps de l’éteindre avant qu’il ne prenne de l’ampleur
FAUX : Si le feu s’est déjà développé, vous ne pourrez rien faire seul pour l’éteindre. Le feu se développe très vite, de même que les fumées.

 J’aurai le temps d’aller chercher mes enfants
FAUX : Si vos enfants sont dans une pièce séparée de celle où vous êtes vous n’aurez sans doute pas le temps d’aller les chercher, soit à cause de la fumée, soit à cause de la chaleur.

 Même s’il y a de la fumée, je trouverai la sortie
FAUX : La fumée qui se dégage lors d’un incendie domestique est très opaque. Très rapidement vous ne distinguerez plus rien et même dans un environnement très familier vous aurez du mal à trouver la sortie.

 J’arriverai toujours à respirer, le temps de sortir
FAUX : La fumée est très toxique, en très peu de temps et en quelques aspirations seulement vous serez asphyxié. La fumée est paralysante, vous ne pourrez plus bouger.

 L’incendie n’arrivera pas chez moi
FAUX : Le feu peut se déclarer chez tout le monde, que votre habitation soit récente ou ancienne.

Rappelez-vous ! Pour éteindre un feu, il faut à la 1ère minute, un verre d’eau, à la 2e minute, un seau d’eau et à la 3e minute, une citerne d’eau... encore une fois c’est donc en prenant un maximum de précaution que nous pouvons limiter les risques d’incendie :

 Ne pas fumer au lit.
 Faire contrôler votre installation électrique.
 Ne pas brancher trop d’appareils sur une même prise.
 Vérifier régulièrement les ventilateurs (causes importantes d’incendie au Vietnam).
 Ne jamais laisser de l’huile sur le feu ou d’autres moyens de chauffage sans surveillance.
 Éviter d’entreposer des hydrocarbures chez soi (essence, ...).
 Éloigner les produits inflammables des sources de chaleur.
 Faire vérifier vos installations de gaz.
 Placer allumettes, briquets ... hors de portée des enfants.
 Acheter un extincteur.
 Placer dans votre habitation un ou plusieurs détecteurs de fumée.

En cas d’incendie, plusieurs options s’offrent à vous en fonction de la physionomie des lieux et du matériel de prévention dont vous disposez (masque d’évacuation, extincteur, ...)

Quelques modèles d'extincteurs.

1. Vous n’avez pas de matériel :
 Appelez les sapeurs-pompiers en composant le 114
 Retenez cette expression : "Là où il y a de la fumée, il ne faut pas aller".

Les fumées libérées lors d’un incendie sont plus mortelles que les flammes car elles sont chaudes et toxiques, et provoquent des asphyxies. En fonction de ce qui brûle, vous pouvez perdre connaissance en deux inspirations de fumées toxiques.

Si vous êtes dans une pièce enfumée, mettez un mouchoir devant le nez et baissez-vous, l’air frais se trouve près du sol.
 Adaptez votre comportement à la situation

Si l’incendie se déclare chez vous et que vous ne pouvez pas l’éteindre immédiatement :
 Évacuez les lieux,
 Fermez la porte de la pièce en feu et celle de votre logement, cela retardera la propagation du feu et des fumées,
 Sortez par l’issue la plus proche.

Si l’incendie se déclare dans une autre pièce, un autre logement ou dans les parties communes d'un immeuble :
 Restez chez vous, les fumées dues à l’incendie risquent d’envahir les couloirs et les escaliers (les gaz chauds montent), rendant les dégagements impraticables et dangereux,
 Fermez la porte de votre logement, mouillez-la  et calfeutrez-la avec un linge humide,
 Manifestez-vous à la fenêtre, pour que les sapeurs-pompiers puissent vous voir en arrivant sur les lieux,
 Ne cherchez pas à évacuer à tout prix : évitez les fumées.

2. Vous avez du matériel de protection ou d’évacuation :
Ces équipements peuvent s’avérer des alliés précieux dès lors qu’ils sont accessibles et toujours en parfait état de fonctionnement.
 Les masques d’évacuation "anti-fumée" :
Ces masques ne vous protégeront que contre les fumées de combustion. Ce ne sont pas des masques à gaz. Leur intérêt est de protéger vos yeux contre les irritations occasionnées par les fumées et de respirer en toute sécurité.
Il existe des modèles différents avec des protections variant de 20 minutes à une heure et des durées de vie de trois à cinq ans.
Ils sont souvent utilisables dès l’âge de six ans.

Assurez-vous avant de braver les fumées que votre masque est bien ajusté et que l’étanchéité est parfaite.
 Les systèmes d’évacuation par l’extérieur sont des équipements qui vous permettent de fuir un immeuble en feu en sortant par une fenêtre ou le balcon. Ils sont équipés d’un freinage qui contrôle votre descente. Par contre vous devrez prévoir un point d’ancrage dans votre appartement (balcon, chambre, ...)

  La couverture anti-feu n’est pas réellement un moyen de prévention mais plutôt un équipement d’attaque, vous pouvez l’utilisez sur un feu de friteuse ou sur une personne en flamme.

 Les extincteurs :
De différentes tailles et de différents types, ils sont prévus pour attaquer un feu naissant (pour un particulier).
Ils feront l’objet d’un prochain article dans notre journal.

ATTENTION, dans tous les cas :

Si vous devez ouvrir une porte, vérifiez la présence de fumée d’un incendie en prenant un maximum de précautions :
 Commencez par une ouverture de quelques centimètres, sans chercher à passer la tête, et en vous tenant prêt, immédiatement, à bien refermer la porte. En cas de présence de fumées, celles-ci vont être visibles dès la moindre ouverture,
 Ne prenez jamais l’ascenseur. Si l’électricité était coupée, vous vous retrouveriez prisonnier. Préférez toujours les escaliers.

Quelques pistes pour bien vous préparer:
 Évitez d’encombrer les escaliers et les portes,
 Si votre porte est verrouillée, laissez toujours les clés à proximité pour pouvoir sortir facilement,
 Définissez un plan d’évacuation avec l’ensemble des membres de votre foyer,
 Déterminez avec eux un point de rencontre à l’extérieur de votre habitation,
 Réalisez des exercices d’évacuation avec vos enfants pour les sensibiliser dès le plus jeune âge.
 
Texte et photos : Yann Dovergne/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.