15/11/2020 23:07
Les signataires de l'Accord de partenariat économique régional global (RCEP) ont affirmé son importance pour l'économie de chaque pays et les activités commerciales et d'investissement de toute la région, à la suite de la signature de l'accord le 15 novembre.
>>Signature de l'Accord de Partenariat économique global régional
>>Le RCEP donnera une impulsion significative à la croissance économique régionale


Cheong Wa Dae, de la République de Corée, a décrit la signature du RCEP comme le "résultat le plus important" de la Nouvelle politique Sud de l'administration du président Moon Jae-in, visant à améliorer les liens stratégiques avec les pays d'Asie du Sud-Est et aussi une opportunité pour la République de Corée de devenir une puissance économique.

Le même jour, lors du 4e Sommet virtuel du RCEP organisé par le Vietnam, le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré que l'encrage du RCEP était non seulement une avancée décisive dans la coopération en Asie de l'Est, mais aussi une victoire du multilatéralisme et du libre-échange.

Selon le ministre australien du Commerce Simon Birmingham, les entreprises de son pays dans l'éducation, la santé, la comptabilité, la technique et le domaine juridique bénéficieront le plus de cet accord.

Le Dr Jeffrey Wilson, directeur de la recherche au centre Perth USAsia, a noté que le RCEP sera l'accord commercial régional le plus important jamais signé et projeté pour rebattre les cartes économiques et stratégiques de la région.

Pour sa part, le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a déclaré que le RCEP servirait d'outil pour la reprise économique et encouragera la réouverture des marchés tout en garantissant des chaînes d'approvisionnement ininterrompues.

Lors du 4e Sommet du RCEP organisé en ligne sous l'égide du Vietnam, Muhyiddin a déclaré que cet accord était essentiel pour la réponse de la région à la pandémie de COVID-19. Selon lui, les accords de libre-échange sont la voie à suivre pour aider à maintenir la compétitivité en favorisant le commerce international, en encourageant les investissements et en garantissant l'offre de talents. En tant que tel, le RCEP sera le principal moyen par lequel l'intégration économique régionale au sein de l'ASEAN et de ses partenaires de dialogue pourra être renforcée.

-----------------------
Le RCEP comprend les 10 pays membres de l'ASEAN, et la République de Corée, la Chine, le Japon, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Il entrera en vigueur lorsque six pays de l'ASEAN et trois pays non membres de l'ASEAN l'auront ratifié.
-------------------------------------------------------------------
 
Singapour ratifiera bientôt le RCEP

Singapour ratifiera bientôt le RCEP qui a été signé par 15 pays membres le 15 novembre, a déclaré le ministre singapourien de l'Industrie et du Commerce Chan Chung Sing.

Lors d'une conférence de presse après la signature de l'accord dans le cadre du 37e Sommet de l'ASEAN et  sommets connexes tenus virtuellement par le Vietnam du 12 au 15 novembre, Chan Chung Sing a déclaré que pour récolter les fruits du RCEP, il reste beaucoup de choses à faire, ajoutant que les signataires devraient accélérer les efforts pour ratifier l'accord le plus tôt possible. Le ministre a déclaré que Singapour le ratifierait "définitivement" au cours des 12 prochains mois.

Chan Chung Sing a déclaré que la mise en œuvre rapide du RCEP offrirait potentiellement de nouvelles opportunités au commerce de Singapour avec les 14 autres pays signataires, qui totalisaient 50,4% (515 milliards de singapouriens ou 387,9 milliards de dollars) du commerce mondial du pays en 2019. Le RCEP fournira à Singapour une base solide pour reconstruire son économie et surmonter les défis causés par la pandémie de COVID-19, a-t-il souligné.
 

Le RCEP est appelé à devenir le plus grand accord de libre-échange du monde, comprenant 15 pays membres et engageant 3,6 milliards de personnes. Photo : VNA/CVN

Le RCEP sur les médias allemands

Les médias allemands ont publié des articles sur l’importance de le RCEP pour l’intégration économique de la région Asie-pacifique, signé le 15 novembre  lors du 4e Sommet régional de partenariat économique global tenu sous forme de visioconférence.

Selon le journal Handelsblatt, après huit ans de négociations, le RCEP a été signé dans le cadre du 37e Sommet de l’ASEAN. Ce pacte commercial implique les 10 pays membres de l'ASEAN (Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires du bloc (Australie, Chine, Japon, République de Corée et Nouvelle-Zélande). Les membres du RCEP représentent environ 30% du PIB mondial et 30% de la population mondiale. L'article a cité des experts qui ont déclaré que l'accord était d'une grande importance pour l'intégration économique de la région Asie-Pacifique.

Selon le journal FAZ, le consensus sur les réductions d'impôts et les réglementations relatives à une vingtaine de domaines sont un succès pour les pays parties du RCEP, qui sont en concurrence dans de nombreux secteurs.

Les journaux DW et SZ estiment que  la plus grande zone commerciale du monde se dessine en Asie sans l'Europe et l'Amérique. La signature de l'accord marquera le début du plus grand accord commercial au monde.


VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.