15/08/2020 21:36
L’immobilier industriel fait face à une belle opportunité d’accueillir une nouvelle vague d’investissement japonais, a rapporté Colliers Vietnam.
>>Novaland lance la marque Nova F&B dans l'écosystème NovaTourism
>>Immobilier industriel : empreintes d'investissement de Singapour

Un parc industriel à Hanoï. Photo : BDT/CVN

Selon le rapport de Colliers Vietnam, les taux de location de l’immobilier industriel dans les deux principaux marchés du pays que sont Hanoï et Hô Chi Minh-Ville ont tous augmenté.

Plus précisément, à Hanoï, le loyer moyen au deuxième trimestre a atteint environ 151 USD/m², en hausse de 9% par rapport au trimestre précédent. La raison de l’augmentation des prix est que la demande continue d’augmenter tandis que l’offre reste la même.

Hanoï compte plus de 50% de ses zones industrielles avec un taux d’occupation de 100%. Bac Tu Liêm et Long Biên sont deux zones les plus attractives pour les investisseurs étrangers car la plupart des zones industrielles sont situées ici.

Actuellement, Hanoï compte 10 parcs industriels en fonctionnement, offrant 2.000 hectares de superficie locative, et ce nombre devrait passer à 3.500 hectares dans un proche avenir. Chuong My, Thach Thât et Dông Anh représentent 68% de la superficie totale. Quant aux grappes industrielles, on en dénombre actuellement 70 (superficie totale de 1.337 ha) avec 3.100 usines.

Cinq nouvelles zones industrielles sur 11 devraient ouvrir d’ici la fin de 2021. Selon le plan précédent, 9 nouvelles grappes industrielles devaient entrer sur le marché au premier trimestre 2020 mais ceci a dû être reporté en raison du COVID-19.

À Hô Chi Minh-Ville, le prix moyen de location des terrains industriels est passé à 162 USD/m², soit 8% de plus qu’à la même période de l’an dernier. Concernant les usines, le prix de location a également augmenté d’environ 5 USD/m². Le taux d’occupation est de 85%.

Actuellement, la mégapole du Sud compte 18 parcs industriels, offrant près de 3.700 hectares  à louer. Depuis mai 2019, la ville a soumis au gouvernement un projet de parc industriel à Binh Chanh (plus de 380 hectares), qui n’a pas encore été approuvé, en partie à cause du COVID-19.

Terence Alford, de Colliers Vietnam, a reconnu que le Vietnam deviendrait une nouvelle destination pour les investisseurs asiatiques. En particulier, avec 57 entreprises japonaises recevant un total de 57,4 milliards de yens (536 millions USD) de subventions du gouvernement et du ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon, l’immobilier industriel du Vietnam est face à d’excellentes opportunités.

"Le marché vietnamien de l’immobilier industriel  est susceptible de recevoir plus de demande des entreprises japonaises ces 6 à 12 prochains mois en raison des engagements de parrainage du gouvernement japonais", a souligné Terence Alford.
 
CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".