20/03/2020 11:50
L'opérateur Lime a annoncé retirer ses trottinettes électriques de la location aux États-Unis et dans plus d'une vingtaine d'autres pays, principalement européens, en raison de la pandémie de coronavirus.
>>Usain Bolt lance des trottinettes électriques à Paris
>>Voiture ou trottinette? Uber veut devenir l'"Amazon" des transports
>>Des trottinettes électriques en libre-service à Paris: "Plus pratique que le métro! "

Lime retire ses trottinettes électriques de la location aux Étát-Unis et dans plusieurs pays européens  en raison de la pandémie de coronavirus.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Pour l'instant, nous mettons en pause notre service Lime pour aider les gens à rester tranquilles et en sécurité", conformément aux consignes des autorités sanitaires, explique la société basée en Californie dans un communiqué. Cette suspension progressive des activités va concerner notamment les États-Unis, la France, l'Espagne, l'Italie et la plupart des pays européens, ainsi que le Brésil, le Chili et Israël.

Dans les villes où les engins Lime restent présentes (en Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud), la firme met en œuvre des mesures de nettoyage renforcées, en particulier sur "toutes les parties de la trottinette touchées par les gens", souligne Brad Bao, directeur et fondateur de Lime. Il appelle néanmoins les usagers à essuyer trottinettes et vélos avant de les emprunter et à porter des gants à titre de précaution.

"Dans nos bureaux et nos entrepôts, nous distribuons du gel hydroalcoolique" et les mécaniciens et employés de Lime sur le terrain "doivent porter des gants et se laver les mains régulièrement", ajoute Brad Bao.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !