26/02/2021 22:09
L'Ajax Amsterdam, qui a encore battu Lille, mais aussi Arsenal, l'AC Milan et Grenade, qui a sorti Naples, se sont qualifiés jeudi 25 février pour les 8es de finale de la Ligue Europa, dans la foulée de Tottenham mercredi 24 février.
>>C3 : défaite cruelle mais logique de Lille face à l'Ajax
>>Foot : Lille contre l'Ajax Amsterdam en 16es de finale de la Ligue Europa

Le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam, Davy Klaassen (2e, droite), est félicité par ses coéquipiers après avoir ouvert le score contre Lille, lors du 16e de finale retour de la Ligue Europa, le 25 février à Amsterdam.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Spurs avaient logiquement validé leur billet face aux Autrichiens de Wolfsberg (4-0). L'Ajax, finaliste malheureux en 2017, a évité un exploit des Dogues en prenant tout de suite l'avantage sur un coup franc repris de la tête par Klaassen (15e).

Les Néerlandais ont ensuite neutralisé des Lillois, leaders de la Ligue 1 française, jusqu'à une petite dose de suspense, dix minutes seulement, entre un penalty égalisateur de Yazici (78e) et le but de la victoire par Neres (88e).

L'AC Milan était revenu de Belgrade avec un match nul (2-2) face à l'Étoile rouge, dans le duel entre ex-vainqueurs de la C1. Il a encore dû se contenter d'un match nul (1-1), à San Siro, et préservé l'essentiel, un billet pour les 8es.

Autre gros poisson, Arsenal s'est qualifié contre Benfica (1-1 à l'aller) mais c'était tout sauf une promenade de santé. Les Gunners de Mikael Arteta ont sorti l'artillerie lourde pour venir à bout des Portugais (3-2).

L'exploit du début de soirée est venu du stade Diego Armando-Maradona, à Naples, où les courageux Espagnols de Grenade ont réussi à préserver in extremis leur avantage de l'aller (2-0). Ils ont perdu 2-1 mais joueront les 8es de finale, comme plusieurs ténors du football européen.

L'attaquant gabonais d'Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, marque contre Benfica, lors du 16e de finale retour de la Ligue Europa, le 25 février à Athènes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Orgie de buts à Glasgow 

Autre exploit notable, les Norvégiens de Molde sont allés se qualifier (2-0) sur la pelouse des Allemands d'Hoffenheim, après un match nul débridé à l'aller (3-3). Et les Young Boys de Berne, leaders en Suisse, ont surpris le Bayer Leverkusen (2-0) qui avait pourtant été bien averti au match aller.

Autre surprise, Leicester, qui avait assuré le 0-0 chez le Slavia Prague, est tombé à la maison contre les Tchèques (2-0). Et le PSV Eindhoven a tenu sa qualification jusqu'à la 88e minute, quand Ahmed Hassan a marqué le but qu'il fallait pour l'Olympiakos de Mathieu Valbuena (2-1).

Quelques clubs ont composté leur billet sans trop forcer : Manchester United, armé d'un solide 4-0 à l'aller face à la Real Sociedad, a fait le strict minimum (0-0) un peu comme le Shakhtar Donetsk face au Maccabi Tel-Aviv (1-0), alors que Villarreal a battu le RB Salzbourg (2-1).

L'AS Roma aussi avait fait le plus gros à l'aller. Elle a récidivé contre les Portugais du Sporting Braga (3-1), qui ont sauvé l'honneur. Et Krasnodar n'a rien pu faire contre le Dynamo Zagreb (1-0) qui avait déjà gagné à l'aller. Un autre Dynamo, celui de Kiev, s'est qualifié de justesse sur la pelouse du Club Bruges (1-0), après un nul à l'aller.

Enfin, comme au match aller, une orgie de football offensif a été organisée par les Glasgow Rangers, avec la complicité des Belges de l'Antwerp : 5-2 pour les Écossais, soit 9-5 au total des deux manches de cette grande opération portes ouvertes. Bilan global de ces 16es de finale de la C3 : 43 buts, tous marqués à huis clos.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi