16/10/2018 16:46
Chirurgicale avec un doublé de Raheem Sterling, l'Angleterre rajeunie de Gareth Southgate a décroché un succès de prestige (3-2) lundi 15 octobre en Espagne, une première depuis 1987, relançant le groupe 4 de la Ligue des nations face à une Roja au sursaut trop tardif.
>>France - Allemagne: les Bleus enfin en mode champions du monde?
>>L'Allemagne giflée aux Pays-Bas, Löw sous pression
>>Ligue des Nations: la Belgique bat la Suisse, match nul entre Croatie et Angleterre

Le joueur anglais Raheem Sterling (1er à droite) auteur d'un doublé lors de la victoire sur l'Espagne 3-2 en Ligue des nations le 15 octobre à Séville.
Photo: AFP/VNA/CVN

À Séville, les Espagnols se sont décomposés défensivement: dans une première période cauchemardesque, ils ont encaissé deux buts de Sterling (16e, 38e) et un de Marcus Rashford (30e), avec le capitaine Harry Kane double passeur décisif.

Et malgré l'entrée spectaculaire de Paco Alcacer, buteur de la tête sur corner (58e), puis une tête plongeante de Sergio Ramos (90e+8), l'Espagne a chuté dans un match de compétition à domicile pour la première fois depuis 15 ans!

Un coup d'arrêt pour Luis Enrique, qui avait jusque-là réussi des débuts impeccables sur le banc espagnol, et un coup de fouet pour Southgate, qui alignait le onze titulaire le plus jeune de l'histoire de la sélection anglaise au XXIe siècle.

"Venir ici et jouer comme (mes joueurs) l'ont fait est un match référence pour l'avenir. Nous devons progresser à partir de cette base", a savouré le sélectionneur anglais.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.