16/11/2020 22:06
La Belgique s'est approchée de son premier "Final 4" de Ligue des Nations en battant l'Angleterre 2-0 dimanche 15 novembre à Louvain, à trois jours d'une "finale" du groupe 2 contre le Danemark.
>>Ligue des nations : la France première qualifiée, l'Espagne contrariée
>>Ligue des nations : la Suède surprend et domine la Croatie

Le milieu belge Youri Tielemans (gauche) buteur lors du match de Ligue des Nations face à l'Angleterre, à Louvain, le 15 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vainqueur grâce à des buts de Youri Tielemans et Dries Mertens, la Belgique a conservé la tête de sa poule, avec toujours deux points d'avance sur les Danois, qui ont vaincu l'Islande 2-1.

Mais dans l'enceinte du King Power Stadium, les Diables rouges n'ont guère été souverains face aux sujets de Sa Majesté.

Dès le début du match, les Three Lions se sont rués à l'assaut de la forteresse belge, face à des hôtes qui n'ont perdu aucun point dans leur campagne de qualification pour l'Euro-2020.

Et quel prétendant plus légitime que l'Angleterre pour renverser les rois du classement FIFA ? En octobre à Wembley, les hommes de Gareth Southgate avaient infligé aux Belges une défaite 2-1, déjà en Ligue des Nations.

Pourtant, sur leur première occasion, ce sont les locaux qui ont ouvert le score. Dix minutes après le coup d'envoi, Romelu Lukaku a glissé une passe millimétrée entre les jambes d'un défenseur anglais.

Bien aidé par un rebond favorable et le poteau droit de Jordan Pickford, Youri Tielemans a ouvert le score d'une frappe puissante de l'extérieur du rectangle.

Bien payés 

Pas de quoi décourager les Anglais, portés par un Jack Grealish remuant - et martyrisé par les défenseurs belges - et un Harry Kane dans tous les bons coups, à défaut de les convertir en buts.

Dès la 12e minute, l'égalité aurait pu être rétablie si Lukaku n'avait pas sauvé son camp de la tête, sur la ligne de Thibaut Courtois.

Agressifs, incapables de combiner, les Belges ne sont pas parvenus à développer leur jeu léché et se sont donc reposés sur une défense de fer, des contre-attaques rapides...et la précision redoutable de Dries Mertens.

À la 24e minute, le meilleur buteur de l'histoire de Naples a déposé un coup franc aux 20 mètres au ras du poteau de Pickford, de quoi doubler le viatique des Diables rouges.

Les Anglais ne se sont pas résignés à l'image de Kane, auteur d'une frappe trop molle à ras de terre (57e), et de Grealish (67e), qui a expédié le ballon légèrement au-dessus du but de Courtois mais n'ont pas réussi à recoller.

Troisièmes du groupe 2 avec 7 points, soit cinq de moins que les Belges et trois de moins que les Danois, les Anglais joueront un match sans enjeu mercredi contre l'Islande.

Vainqueurs heureux dimanche 15 novembre, les Diables rouges devront eux se méfier du Danemark, qui a émergé sur le fil contre l'Islande (2-1) après avoir été rejoint au score à la 85e minute.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.