20/02/2019 16:31
Pas de victoire mais pas de but encaissé non plus, Lyon peut y croire après son 0-0 contre Barcelone en 8e de finale aller de Ligue des champions mardi, comme le Bayern Munich qui part de Liverpool avec un match nul (0-0).
>>Ligue des champions: la Roma prend un petit avantage sur Porto
>>C1: Benzema et la VAR coulent l'Ajax

Les Lyonnais tenus en échec à domicile par le FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 19 février.
Photo: AFP/VNA/CVN

Archi-dominés après la pause mais tranchants sur leurs opportunités, les Lyonnais ont démontré à Lionel Messi et consorts que leur réputation de tombeur de poids lourds européens n'était pas usurpée.

Pour leur retour en 8e de finale de Ligue des champions sept ans après, les "Gones" sont toujours en vie à l'issue du match aller, malgré l'averse tombée sur les cages lyonnaises en deuxième période.

Un ballon trop long pour Messi, une déviation de la cuisse de Denayer ou une parade d'Anthony Lopes, le réalisme n'était pas barcelonais mardi 19 février.

Métamorphosés au parfum des grands matchs, l'OL et sa jeunesse peuvent encore rêver d'accrocher les Catalans à leur tableau de chasse après le Manchester City de Pep Guardiola, battu 2-1 en phase de groupes, et le PSG, défait 2-1 en Ligue 1.

En espérant que le match retour à Barcelone ne tourne pas à la désillusion comme il y a dix ans, quand le Barça avait étrillé Lyon 5-2 au Camp Nou après un match nul 1-1 à l'aller. Parmi les bourreaux de l'OL à l'époque figuraient déjà Lionel Messi, Sergio Busquets et Gerard Piqué...

Liverpool tenu en échec

Dix titres en C1 à eux deux mais aucun but à l'issue du match aller: Liverpool et le Bayern se sont séparés sur un 0-0 à Anfield mardi 19 février.

Finaliste face au Real Madrid l'an passé, les "Reds" peuvent regretter de ne pas aborder le match retour à Munich avec une victoire à domicile, la faute en partie aux ratés de leur attaquant sénégalais Sadio Mané.

Avec la règle du but à l'extérieur, ce 0-0 n'est pas forcément un mauvais résultat pour Liverpool qui retrouvera pour le match retour son roc néerlandais van Dijk, suspendu mardi 19 février.

Mais le Bayern, demi-finaliste la saison passée, a montré qu'il avait retrouvé des couleurs depuis son début de saison raté.

Pour l'entraîneur des "Reds" Jürgen Klopp, la revanche face aux Bavarois, qui l'avaient privé en finale en 2013 d'un sacre en C1 avec Dortmund, attendra le 13 mars.

Déjà joués:
 
Manchester United - Paris SG: 0-2

AS Rome - FC Porto: 2-1

Tottenham - Borussia Dortmund: 3-0

Ajax Amsterdam - Real Madrid: 1-2

Lyon - Barcelone: 0-0

Liverpool - Bayern Munich: 0-0
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.