28/10/2017 15:36
Puisque Neymar était suspendu, Edinson Cavani s'est chargé de guider les Parisiens contre Nice (3-0), vendredi 27 octobre, lors de la 11e journée de Ligue 1, en s'offrant un doublé sous les vivats du Parc des Princes.

>>Ligue 1 : le PSG se sauve malgré le coup de sang de Neymar
 

L'attaquant du PSG, Edinson Cavani (centre), auteur d'un doublé face à Nice au Parc des Princes, le 27 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Grâce à son infatigable buteur, le PSG est tranquillement en tête avec sept points d'avance sur Monaco, avant le déplacement de l'ASM à Bordeaux samedi.

"Cavani, Cavani, Cavani", ont hurlé les supporters plusieurs minutes durant, pour saluer celui qui avait déjà joué au sauveur lors du Clasico, avec son coup franc dans les dernières secondes, synonyme de match nul à Marseille (2-2).

L'Uruguayen n'a pas boudé son plaisir en filant saluer le Collectif Ultras Paris, dont une des branches (La K-Soce Team) fêtait ses dix ans, avec une série de fumigènes à la clé avant et pendant la rencontre contre Nice.

II faut dire que son deuxième but est de toute beauté. Sur une louche inspirée d'Angel Di Maria, Cavani, du bout du pied, efface le gardien niçois en une touche de balle, puis conclut de près (30e).

Le buteur de 30 ans avait déjà montré la voie aux Parisiens d'entrée, d'une tête au premier poteau, sur un coup franc frappé par Di Maria, encore lui (3e).

2.500 

L'Uruguayen inscrivait au passage le 2.500e but de l'histoire du PSG en championnat de France.

Cette saison, "Edi" compte déjà onze réalisations en Ligue 1 et dix titularisations. Et il a une jolie marque à aller chercher: atteindre la barre des cent buts en championnat, sous les couleurs parisiennes - il en est à 99.

Comme si cela ne suffisait pas, c'est lui qui est à l'origine du dernier but en servant Dani Alves qui a poussé Dante à un but contre son camp (52e). En première période, il s'est même offert un replacement défensif contre les Niçois mais il aurait presque pu s'en passer tant l'adversité a peiné au Parc des Princes.

Bref, Cavani était partout et il a rappelé, s'il en était besoin, qu'il est un joueur phare de ce PSG. Certes, Neymar et la pépite Kylian Mbappé (18 ans), les deux recrues les plus chères de l'histoire du football, plus paillettes que le discret Uruguayen, ont attiré les lumières médiatiques depuis leur arrivée cet été.

Mais Cavani continue à marquer inexorablement, effaçant au passage les quelques frustrations nées pendant l'épisode du "penalty-gate" - quand Neymar avait tenté de frapper un penalty à sa place contre Lyon (2-0) - ou des excès d'individualisme de ses deux coéquipiers en attaque.

Cette fois, Neymar n'était pas là, logiquement suspendu après son exclusion à Marseille, et Cavani s'en est donné à coeur joie, tandis que Mbappé, malgré quelques inspirations, s'est montré trop gourmand.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.