18/02/2018 16:25
Le Paris SG, qui devait se remobiliser trois jours après sa défaite au Real Madrid (3-1) en Ligue des champions, s'est rassuré contre Strasbourg (5-2), samedi 17 février lors de la 26e journée de Ligue 1, tandis que Saint-Étienne s'est donné de l'air grâce à son succès contre Angers (1-0).

>>Ligue 1 : le PSG roule à l'économie avant le Real, Monaco passe la deuxième
>>Paris SG : dernières révisions avant le grand examen
>>Ligue 1 : Monaco renverse Lyon et grimpe sur le podium
 

Paris, porté par le doublé d'Edinson Cavani félicité par Neymar Jr (gauche) également buteur, a dominé Strasbourg au Parc des Princes, le 17 février.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le fragilisé Unai Emery peut compter sur ses revanchards: le PSG, mené sur un but rapide d'Aholou, a réussi un festival offensif grâce notamment à Angel Di Maria, qui n'avait pas joué à Madrid, et Edinson Cavani, sorti en cours de rencontre lors du huitième de finale de C1 en Espagne, qui s'est offert un doublé.

Ce large succès, bon pour la confiance avant d'aborder deux 'clasicos' de suite contre Marseille, a également consacré les retours du capitaine Thiago Silva, resté sur le banc du stade Santiago-Bernabeu, et du milieu Thiago Motta, entré en cours de rencontre et qui ne figurait même pas dans le groupe à Madrid.

Deux bonnes nouvelles alors que la défaite en Espagne avait été suivie par une pluie de critiques, les compagnes de Thiago Silva et Angel Di Maria ayant fustigé les choix de l'entraîneur Unai Emery sur les réseaux sociaux. Des sifflets à son encontre ont même retenti quand le speaker du Parc des Princes a énoncé son nom...

"Tout le monde est derrière le coach, a toutefois voulu tempérer le milieu de terrain Lassana Diarra, après le match sur Canal+. On gagne ensemble, on perd ensemble".

Les Strasbourgeois, victorieux à l'aller (2-1), ont eux peut-être laissé passer une occasion de réaliser un nouvel exploit retentissant en réduisant le score par Bahoken (3-2, 67e). Mais à chaque fois, les coéquipiers de Neymar ont pu compter sur leur talent pour s'échapper et éloigner les doutes qui planaient au-dessus du Parc.

 

L'AS Saint-Étienne est allée s'imposer sur la pelouse d'Angers grâce à un but de Robert Beric (sol), le 17 février. Photo : AFP/VNA/CVN


Maximum de réussite pour Saint-Étienne

Les Verts peuvent dire merci à Ludovic Butelle ! En relâchant de manière assez compréhensible le ballon dans sa surface, le portier angevin a permis à Robert Beric (79e) d'offrir un succès vital à Saint-
Étienne (1-0). "Grâce" à cette bourde lourde de conséquence, les Stéphanois remontent à la 11e place (33 pts) tandis que les Angevins restent relégables et englués à la 19e place (25e).

Pourtant les hommes de Stéphane Moulin ont tout tenté pour renouer avec la victoire à l'image de l'intenable Karl Toko-Ekambi, mais Stéphane Ruffier sur sa ligne ou Mathieu Debuchy par ses retours défensifs ont multiplié les sauvetages...

Coup d'arrêt pour Rennes. Moins d'une semaine après l'exploit contre Lyon (2-1), les hommes de Sabri Lamouchi ont été incapables d'assurer un succès important dans la course à l'Europe qui leur tendait les bras à Caen (2-2).

Après avoir fait le plus dur grâce à un doublé de leur recrue hivernale Diafra Sakho pour répondre à l'ouverture du score d'Enzo Crivelli, les Bretons ont vu leurs adversaires manquer deux penalties ! Mais le défenseur Damien Da Silva a une nouvelle fait parler sa science du placement sur corner pour arracher l'égalisation d'une tête victorieuse en fin de match (83e).

Troyes et Niane enfoncent Metz


À Troyes, Adama Niane a aussi libéré son équipe dans les dernières minutes du match contre Metz (1-0). Le buteur troyen a foudroyé la lanterne rouge à la 88e pour permettre à son équipe de sortir de la zone de relégation. Dans l'autre rencontre cruciale dans la course au maintien, Amiens et Toulouse se sont neutralisés (0-0).

Avant le déplacement de Nantes (5e) à Nice (9e) samedi 17 février (15h00), Montpellier s'est emparé provisoirement de la 5e place en arrachant le nul contre Guingamp (1-1).

Vendredi 16 février, Monaco s'est imposé 4-0 devant Dijon pour consolider sa deuxième place, avec quatre points d'avance sur son poursuivant Marseille, qui clôturera la journée dimanche 18 février en accueillant Bordeaux (21h00).


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.