01/02/2015 16:02
Marseille, court vainqueur d'Evian/Thonon 1-0 samedi 31 janvier, a imité le Paris SG, court vainqueur de Rennes 1-0 la veille, pour conjointement mettre la pression sur Lyon, le leader qui se déplace à Monaco dimanche 1er février en clôture de la 23e journée de L1.

>>Ligue 1 : Monaco se place en attendant Lyon et le PSG
>>Ligue 1 : l'OM craque encore à l'extérieur et se met à portée du PSG

Marseille, Paris, même combat

Rivaux, mais unis dans l'adversité, l'OM (2e grâce à sa meilleure attaque, 47 points) et le PSG (3e, 47 points aussi) ont depuis le début d'année pour proie commune l'OL (1er), qui ne les devance plus que d'un point, en attendant de tenter de faire tomber des Monégasques (5e) imprenables et invaincus depuis deux mois (toutes compétitions confondues).
 

L'attaquant marseillais André-Pierre Gignac, buteur contre Evian en Ligue 1, le 31 janvier au stade Vélodrome.
Photo : AFP/VNA/CVN


Alors même si, à l'instar des Parisiens, les Marseillais peinent quelque peu actuellement dans le jeu, au moins sont-ils parvenus à assurer les trois points contre l'ETG, grâce à un penalty de Gignac, son 14e but cette saison. L'avant-centre marseillais est à sept unités du Lyonnais Alexandre Lacazette, blessé et forfait pour le match chez l'ASM.

Pour ce qui est de s'imposer au Vélodrome, l'OM sait toujours aussi bien faire cette saison puisque ce 11e succès de rang en son antre égale le record du club vieux de la saison 1947-1948 !

Mais il faudra bien plus qu'une 12e victoire d'affilée et ce record à battre pour que les Phocéens puissent entretenir leur rêve de titre. Il leur faudra de nouveau apprendre à ne pas perdre à l'extérieur, ou mieux à s'y imposer, pour clore leur série de trois revers hors de leurs bases qui ne peut être celle d'un potentiel champion. Et ce, dès le week-end prochain à Rennes.

Toutefois, c'est avec autant de réalisme que d'optimisme que Marcelo Bielsa analyse la situation : "Quand on est une équipe qui arrive à niveau du classement à ce moment de la saison, avec ce nombre de points, comment ne peut-on pas avoir légitimement cet espoir ? Ce qu'on a réussi à faire jusqu'à aujourd'hui nous permet de maintenir cet espoir vivant".

Montpellier, petit à petit...

Sans faire de bruit, Montpellier se retrouve aux portes du top 5, avec son nul obtenu à Lorient (0-0) qui le rapproche à trois longueurs de Monaco. Les hommes de Rolland Courbis en sont à sept matches sans défaite (4 victoires et 3 nuls) et sont quasiment certains de rester 6e même après la rencontre de Bordeaux contre Guingamp dimanche 1er février, grâce à leur meilleure différence de buts.

Nice (8e), qui restait sur trois succès d'affilée, a aussi dû faire match nul à Metz (0-0) sous une neige battante. Nantes (9e) a su revenir au score face à Lille (12e).

En bas, c'est collé-serré

Sept équipes qui se tiennent en quatre points et qui entrent ou sortent alternativement de la zone rouge selon les journées : la lutte pour le maintien fait rage et demeure indécise.

Et le gagnant du jour est Toulouse. Le TFC, qui n'avait plus gagné depuis sept journées, s'est donné un peu d'air aux dépens de Reims (1-0) grâce à un but de Pesic. Les hommes d'Alain Casanova sont 14e (25 pts).

Dans le match à ne pas perdre entre Bastia et Lens, personne n'a perdu. Mais le nul (1-1) entre les deux équipes pénalise plus les Sang-et-Or qui sont engoncés à la 19e place (21 pts).

Dans un match tendu, qui a vu Antoine Kombouaré se faire exclure du banc par l'arbitre, ses Lensois ont répondu par penalty de Kantari (80e) au penalty de Boudebouz qui l'avait transformé à la "Panenka" (62e). Les Bastiais enchaînent avec, un 6e match sans défaite et sont 15e (24 pts).

Lorient (16e, 24 pts) et Metz (20e, 21 pts), respectivement tenus en échec à domicile par Montpellier et Nice (0-0 à chaque fois) ont eux aussi manqué de se rassurer. Quant à Evian/Thonon, sa défaite à Marseille, le rapproche de la 18e place, pour l'heure occupée par Caen, qui pourra s'en dépêtrer dimanche 1er février contre Saint-Étienne.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.