25/11/2019 16:24
Troisième succès d'affilée pour Marseille! Longtemps stérile, l'OM a fini par dompter Toulouse (2-0), dimanche 24 novembre en Ligue 1, retrouvant sa place de dauphin du Paris SG devant Angers et l'épatant Bordeaux, qui a battu Monaco (2-1) pour doubler Saint-Étienne et Montpellier, trop prudents (0-0).
>>L1 : le PSG prêt pour le Real, Neymar un peu moins
>>L1 : Marseille gagne le choc, Saint-Étienne continue d'avancer

L'attaquant argentin Dario Benedetto exulte après l'ouverture du score pour Marseille à Toulouse, le 24 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Marseille s'accroche à la 2e place 

C'est le genre de série qui forge les conquêtes. En enchaînant lors de la 14e journée leur troisième victoire de rang après Lille (2-1) et Lyon (2-1), les Marseillais (2es, 25 pts) ont repris de l'avance sur la meute de leur poursuivants, dans le sillage de l'intouchable PSG (1er, 33 pts)

À Toulouse, Marseille s'est détaché en l'espace de trois minutes grâce à Dario Benedetto, parfaitement lancé par Dimitri Payet (76e), et à Nemanja Radonjic, qui a repiqué vers l'axe et enroulé son tir (79e).

Pourtant, le club phocéen a connu mille difficultés alors que les choses auraient dû être plus simples en vertu de l'exclusion du Toulousain Steven Moreira (41e) : ce dernier a rejoint les vestiaires prématurément pour avoir laissé traîner sa semelle sur le genou de Bouna Sarr, fidèle en cela aux préceptes de son entraîneur Antoine Kombouaré qui voulait des joueurs "prêts à mordre". L'arbitre, qui avait initialement montré un carton jaune, a sorti le carton rouge direct après avoir revu les images en bord de pelouse.

Mais l'OM a cru en sa chance. Et le gardien marseillais Steve Mandanda a sorti, d'une parade du pied splendide, la tête à bout portant d'Ibrahim Sangaré (72e).

Ce succès relance aussi au passage Benedetto, muet depuis le 4 octobre, et à Radonjic, qui attendait son premier but de la saison avec l'OM. Et les Marseillais recevront avec appétit Brest vendredi prochain 29 novembre, avant un alléchant choc de haut de tableau à Angers.

Un Bordeaux bis bat un Monaco à dix 

Même diminués, les Bordelais tiennent le choc : la victoire contre Monaco est venue récompenser une équipe victime d'une hécatombe de forfaits ces dernières heures (Mexer, Otavio, Jovanovic, Aït Bennasser, Koscielny, Briand... )

Du coup, les autres cadres ont fait le boulot: Pablo, royal derrière et buteur devant (29e), Nicolas de Préville par sa percussion et son sang-froid pour transformer le penalty du 2-1 (69e), et enfin Benoît Costil, dernier rempart impressionnant.

Bordeaux, renversant contre Monaco avec des buts de Pablo (centre) et de Préville (top), le 24 novembre au Matmut-Atlantique. Photo : AFP/VNA/CVN

Les Monégasques s'étaient pourtant montrés dominateurs en première période, au point de prendre l'avantage grâce à une jolie finition d'Islam Slimani sur une déviation de Wissam Ben Yedder (15e).

Mais Slimani a précipité la défaite monégasque : l'avant-centre algérien, présent dans le mur sur un coup franc adverse, a provoqué un penalty pour avoir grossièrement contré le ballon du bras, écopant d'un second avertissement (67e). Soit déjà le sixième carton rouge cette saison pour l'ASM, le pire bilan de la L1 !

"J'ai reproché à Slimani son manque de concentration", a souligné l'entraîneur Leonardo Jardim. "Il a inscrit un but mais sincèrement j'attends plus de lui, c'est important aussi le comportement et ce n'était pas un grand jour pour lui."

L'ASSE et Montpellier trop frileux 

Saint-Étienne comme Montpellier pouvaient rêver du podium lors de cette journée. Saint-Étienne comme Montpellier ont raté cette belle opportunité, se livrant un duel peu emballant jusqu'à se neutraliser sur un score nul et vierge.

Au stade Geoffroy-Guichard, les Stéphanois ont trouvé le montant de la cage montpélliéraine sur une frappe d'Arnaud Nordin (35e). Et dans une fin de match indécise, c'est Montpellier qui aurait pu forcer le destin sans un grand Stéphane Ruffier.

Le gardien international français, devenu dimanche le portier ayant disputé le plus de matches avec l'ASSE (304, contre 303 pour le mythique Ivan Curkovic), a sorti une parade de grande classe devant Gaëtan Laborde à la 77e minute pour renvoyer les deux équipes dos à dos, et les laisser au pied du podium.

Résultats complets de la 14e journée:

vendredi 22 novembre


Paris SG - Lille : 2 - 0

samedi 23 novembre

Lyon - Nice : 2 - 1

Dijon - Rennes : 2 - 1

Brest - Nantes : 1 - 1

Metz - Reims : 1 - 1

Amiens - Strasbourg : 0 - 4

Angers - Nîmes :1 - 0

dimanche 24 novembre

Bordeaux - Monaco : 2 - 1

Saint-Étienne - Montpellier : 0 - 0

Toulouse - Marseille : 0 - 2

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Des mesures visant à revitaliser le tourisme vietnamien Des experts se sont réunis lors de la session plénière du Sommet du tourisme du Vietnam 2019 qui s'est tenu à Hanoï le 9 décembre pour discuter des mesures visant à aider le tourisme vietnamien à s'envoler dans l'avenir.