20/02/2021 14:56
Lyon a provisoirement repris la tête du championnat en s'imposant 3-2 à Brest à l'issue d'un match débridé marqué par de grosses erreurs défensives des Bretons vendredi 19 février en ouverture de la 26e journée de Ligue 1.
>>L1 : Lyon, maudit face à Montpellier, perd du terrain
>>L1 : Canal+ décroche le "Classique" OM - PSG, malgré le conflit sur les droits TV
>>Ligue 1 : Lille intouchable, Marseille frustré

Les trois buteurs de Lyon, Houssem Aouar, le Brésilien Lucas Paqueta (gauche) et l’attaquant néerlandais Memphis Depay, victorieux (3-2) de Brest, lors du match de L1, le 19 février au stade Francis Le Blé.
Photo : AFP/VNA/CVN

Battus 2-1 par Montpellier la semaine dernière, les Lyonnais reviennent ainsi à hauteur de Lille, qui n'avait fait mieux que 0-0 contre Brest la semaine dernière et se déplace dimanche à Lorient, mais avec une meilleure différence de buts, avant un passage délicat la semaine prochaine à Marseille.

Brest, en revanche, retombe dans ses travers défensifs, tout en faisant une nouvelle fois preuve d'abnégation et de caractère pour produire du jeu et manquer d'égaliser malgré un 0-3 à la mi-temps.

Dans un stade Francis-Le Blé battu par le vent et la pluie, les Brestois ont démarré fort, avec une frappe de Romain Faivre qui a obligé Anthony Lopes à se détendre dès les premiers instants, avant même le désormais classique tir de pétards et de fumigènes des supporters derrière le stade au coup d'envoi.

Les Brestois ont continué à mettre la pression mais une énorme bourde de Sébastien Cibois a vite donné l'avantage aux Lyonnais : sous la pression de Lucas Paqueta, le gardien a raté un crochet sur une remise anodine de sa défense et laissé le milieu brésilien s'emparer du ballon pour le pousser dans le but vide (0-1, 9e).

Les hommes de Rudi Garcia ont alors commencé à prendre le contrôle de la balle, tout en restant à la merci de fulgurances brestoises avec des contres menées par Faivre (17e) ou Franck Honorat (19e) ou encore une tête de Steve Mounié (25e).

Mais Lyon a doublé la mise sur une nouvelle erreur brestoise : sous la pression de Thiago Mendes, Paul Lasne, qui avait été exclu lors du match aller (2-2) a perdu la balle. Servi dos au but, Memphis Depay a alors trouvé Houssem Aouar qui arrivait lancé sur la gauche (0-2, 29e).

Quart d'heure de feu

Assommés, les Brestois ont vu Lyon prendre le large sur une nouvelle erreur de Cibois, qui a concédé un penalty en accrochant les pieds de Depay alors que le ballon sortait.

Le défenseur brestois Brendan Chardonnet célèbre son but, lors du match de L1 contre Lyon, le 19 février au stade Francis Le Blé.
Photo : AFP/VNA/CVN

Avec une transformation en puissance dans le petit filet, l'attaquant néerlandais n'a laissé aucune chance au gardien de 22 ans, formé au PSG, qui disputait son 4e match professionnel, à la place de Gautier Larsonneur, en manque de réussite depuis janvier (0-3, 44e).

Loin de renoncer, les Brestois ont continué à attaquer, avec une reprise du droit d'Honorat juste au-dessus du cadre (50e), avant qu'une tête piquée de Brendan Chardonnet, sur un centre d'Honorat bien décalé par Faivre, ne vienne réduire le score (1-3, 53e).

Toujours en manque de réussite, Karl Toko Ekambi a gâché plusieurs occasions de plier le match en laissant Chardonnet revenir sur lui (55e), en croisant trop sa frappe (59e) et en manquant un duel avec Cibois (63e), tandis que Tino Kadewere, entré peu après l'heure de jeu, a trouvé le poteau (73e).

Et Brest a encore réduit l'écart grâce à Irvin Cardona, lancé par Chardonnet dans le dos de la défense lyonnaise, qui a trompé Lopes d'une frappe piquée du droit (2-3, 73e). De quoi offrir un dernier quart d'heure de feu, avec des Lyonnais dépassés par l'enthousiasme de leurs hôtes.

Mais contrairement au match aller en décembre à Lyon, où les hommes d'Olivier Dall'Oglio, réduits à 10, avaient égalisé à la 93e (2-2), le score n'a plus évolué.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.