20/08/2020 23:13
À Marseille et Nîmes, mais aussi Nantes, Strasbourg, Montpellier et dans tous les clubs de Ligue 1, le coronavirus a perturbé la préparation et fait planer de lourdes incertitudes sanitaires et budgétaires sur la saison.
>>Foot : l'OM frappé par le COVID-19, la Ligue 1 reporte son coup d'envoi
>>Trois suspicions de COVID à l'OM à cinq jours de la reprise de la L1

L'entraîneur de Marseille Andre Villas Boas avant le match amical de l'OM contre le Bayern, le 31 juillet à Munich. Photo : AFP/VNA/CVN

Après près de six mois de sevrage, la première journée de Ligue 1 s'annonce maigrichonne: outre le report des matches du PSG et de Lyon pour cause de Ligue des Champions, l'annonce de quatre cas de coronavirus dans les rangs marseillais a renvoyé aussi à septembre le match d'ouverture Marseille - Saint-Étienne.

Et le Nîmes-Brest est en sursis après la découverte de nouveaux cas qui portent le club gardois au seuil fatidique des quatre contaminations en moins de huit jours décidé par la Ligue professionnel de football (LFP).

Les clubs épargnés ne font pas les fiers : "On est très vigilants, on casse la tête aux joueurs avec des messages quotidiens assez forts. On les incite à faire tester leurs familles, à être prudents avec les gens qui viennent chez eux, à limiter malheureusement au maximum les contacts avec l'extérieur. Mais on sait très bien que la bulle est percée de partout", explique Nicolas Holveck, président de Rennes.

Ce n'est d'ailleurs probablement pas un hasard que certains clubs touchés le soient dans des villes où les contaminations sont en forte hausse, comme Marseille et Nîmes, relève Emmanuel Orhant, directeur médical de la Fédération français de football.

Les efforts des clubs et des entourages ne seront pas forcément suffisants, puisque la hausse des contaminations pourrait pousser les autorités à reconfiner des villes ou des départements, et leurs clubs avec. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.