10/06/2019 11:49
L'entraîneur de Dijon Antoine Kombouaré, nommé le 10 janvier pour remplacer Olivier Dall'Oglio limogé le 31 décembre, a annoncé à ses dirigeants qu'il quittait le DFCO, a affirmé dimanche 9 juin Olivier Delcourt, le président du club bourguignon maintenu in extremis en Ligue 1.
>>Barrage: Dijon sauve sa place en L1 aux dépens de Lens
>>L1/L2: Dijon fait barrage à Lens

Antoine Kombouaré, sur le banc de Dijon, lors de la réception de Toulouse, le 24 mai. Photo: AFP/VNA/CVN

"Il m'a expliqué que la saison avait été éprouvante, qu'il avait besoin de prendre du recul. Je le remercie pour ce qu'il a fait pour le DFCO. Maintenant, nous allons chercher un entraîneur. On ne va pas se précipiter", a expliqué M. Delcourt.

Âgé de 55 ans, Kombouaré était arrivé sur le banc dijonnais en janvier avec pour mission de sauver la place du club das l'élite. Il s'était engagé pour six mois, avec une option pour une année supplémentaire en cas de maintien.

Après une saison éprouvante mentalement pour un club qui n'a jamais été mieux classé que 16e depuis la 9e journée, il a relevé le défi le 2 juin quand le DFCO s'est imposé (3-1) sur ses terres aux dépens de Lens en match retour du barrage d'accession, après un match nul à l'aller (1-1).

Le DFCO, monté en Ligue 1 en 2016, disputera ainsi une quatrième année consécutive au plus haut niveau national, un record pour le club bourguignon, fondé en 1998. La reprise de l'entraînement a été fixée au 4 juillet.

Avant d'arriver à Dijon, Antoine Kombouaré avait entraîné Guingamp, depuis 2016, avant d'en être limogé le 6 novembre dernier après une déroute contre Nantes (5-0), ce qui n'a pas empêché les Bretons de terminer derniers de L1 et d'être donc relégués.

Ancien joueur de Nantes, du Paris Saint-Germain, du FC Sion (Suisse) et d'Aberdeen (Écosse), Kombouaré a disputé 442 matchs professionnels avec un titre de champion de France (1994) et deux Coupes de France avec le PSG (1993, 1995) avant de s'engager dans une carrière d'entraîneur.

Il a ainsi dirigé Strasbourg (2003-2005), Valenciennes qu'il a contribué à hisser en Ligue 1 dès la première saison (2005-2009), puis le PSG (2009-janvier 2012). Il a été remercié par les nouveaux propriétaires qataris qui ont choisi d'installer sur le banc l'Italien Carlo Ancelotti alors que l'équipe parisienne était en tête du classement.

Après une courte expérience à Al Hilal FC (Arabie Saoudite), il est revenu en France entraîner le RC Lens, qu'il a aidé à monter en Ligue 1 dès la première saison sans pouvoir le maintenir ensuite (2013-2016).
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).