29/08/2018 13:24
>>La Libye en état d'alerte après une attaque meurtrière de l'EI
>>L'ONU condamne l'attaque de l'EI contre un poste de contrôle dans l'Ouest de la Libye

Mardi 28 août, une frappe aérienne a tué un chef de l'État islamique (EI) dans la ville libyenne de Bani Walid, à quelque 180 km au sud-ouest de la capitale, Tripoli, a indiqué une source proche des services de sécurité. "À midi, un avion non identifié a ciblé un véhicule Toyota conduit par un chef de l'EI, Walid al-Warfalli", a déclaré à Xinhua une source de la Chambre mixte de sécurité de Bani Walid. La source a expliqué que "compte tenu de la précision de la frappe qui n'a détruit que le véhicule", elle a vraisemblablement été effectuée par un avion américain. M. Al-Warfalli était un chef de l'EI de la ville de Syrte, à quelque 500 kilomètres à l'est de Tripoli, qui était sous contrôle de l'EI avant d'être reprise par les forces gouvernementales il y a deux ans. "M. Al-Warfalli est recherché par le procureur général. Un mandat d'arrêt international a été émis à son encontre pour son implication dans des actes terroristes'', a déclaré la source. Le gouvernement n'a pas commenté la frappe aérienne. En juin, le Commandement militaire des États-Unis pour l'Afrique a revendiqué la responsabilité d'une frappe aérienne qui avait tué quatre chefs de l'EI à Bani Walid, ajoutant que la frappe était précise et menée en collaboration avec le gouvernement libyen. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.