29/08/2018 13:24
>>La Libye en état d'alerte après une attaque meurtrière de l'EI
>>L'ONU condamne l'attaque de l'EI contre un poste de contrôle dans l'Ouest de la Libye

Mardi 28 août, une frappe aérienne a tué un chef de l'État islamique (EI) dans la ville libyenne de Bani Walid, à quelque 180 km au sud-ouest de la capitale, Tripoli, a indiqué une source proche des services de sécurité. "À midi, un avion non identifié a ciblé un véhicule Toyota conduit par un chef de l'EI, Walid al-Warfalli", a déclaré à Xinhua une source de la Chambre mixte de sécurité de Bani Walid. La source a expliqué que "compte tenu de la précision de la frappe qui n'a détruit que le véhicule", elle a vraisemblablement été effectuée par un avion américain. M. Al-Warfalli était un chef de l'EI de la ville de Syrte, à quelque 500 kilomètres à l'est de Tripoli, qui était sous contrôle de l'EI avant d'être reprise par les forces gouvernementales il y a deux ans. "M. Al-Warfalli est recherché par le procureur général. Un mandat d'arrêt international a été émis à son encontre pour son implication dans des actes terroristes'', a déclaré la source. Le gouvernement n'a pas commenté la frappe aérienne. En juin, le Commandement militaire des États-Unis pour l'Afrique a revendiqué la responsabilité d'une frappe aérienne qui avait tué quatre chefs de l'EI à Bani Walid, ajoutant que la frappe était précise et menée en collaboration avec le gouvernement libyen. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.