09/06/2018 16:51
>>L'armée libyenne a intercepté un navire étranger dans une zone militaire interdite
>>Libye : cinq soldats de l'Armée nationale libyenne tués à Derna

Le Croissant-Rouge libyen a annoncé vendredi 8 juin avoir évacué plus de 320 familles de la ville côtière de Derna (Est), où la situation humanitaire s'est aggravée après trois semaines de combats entre l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par l'homme fort de l'est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, et des groupes terroristes. Il a également révélé que neuf corps non identifiés avaient été retrouvés avant d'être inhumés dans un cimetière à l'est de Derna. Des médias locaux ont diffusé des images montrant des centaines de civils quittant Derna, alors que les affrontements entre belligérants se sont intensifiés avec la progression des soldats de l'ANL cherchant à s'emparer de la ville tout entière. L'ANL, qui assiégeait Derna depuis 2015, a considérablement progressé vers cette ville suite à des combats féroces ces derniers jours, atteignant le centre-ville suite au retrait des groupes terroristes, dont le Conseil de la Choura des Moudjahidines de Derna, présumément liée à Al-Qaïda. Ces groupes ont perdu plus de la moitié de la ville. La coordinatrice humanitaire de l'ONU en Libye, Maria Ribeiro, a récemment appelé à une "trêve humanitaire afin de faciliter l'entrée de l'aide humanitaire dans la ville et de permettre à la population de faire des provisions".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam