15/08/2019 14:13
La Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL) s'est félicitée mercredi 14 août de la réduction palpable de la violence dans la région de Tripoli, après son appel à une trêve humanitaire à l'occasion de la Fête musulmane de l'Aïd al-Adha, le weekend passé.
>>Libye: tirs sur l'aéroport de Mitiga en violation de la trêve
>>En Libye, les belligérants acceptent une trêve pendant l'Aïd al-Adha

Ghassan Salamé, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, devant le Conseil de sécurité, le 21 mai à New York.
Photo: ONU/CVN

Vendredi 9 août, le gouvernement d'union nationale (GNA) de la Libye avait rapidement réagi à l'appel de la Mission en annonçant une cessation unilatérale des hostilités à la condition que l'Armée nationale libyenne (ANL) mette fin à toutes ses opérations terrestres et aériennes.

Le lendemain, l'ANL avait annoncé que ses opérations ne seraient interrompues que dans la banlieue de Tripoli pour une durée de 48 heures, a précisé la MANUL dans un communiqué de presse.

Le représentant spécial du secrétaire général pour la Libye, Ghassan Salamé, a indiqué que la MANUL était prête à utiliser immédiatement ses bons offices pour transformer ce qui a été accompli pendant la période de trêve en un cessez-le-feu permanent.

Le conflit en Libye a jusqu'à présent fait plus de 1.000 morts et 5.700 blessés, contraignant plus de 120.000 personnes à fuir leur foyer, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La fête des ethnies de la région du Nord-Ouest ouverte à Son La La 14e Fête culturelle des ethnies de la région du Nord-Ouest a débuté ce dimanche 18 août dans la ville de Son La, province éponyme (Nord-Ouest).