06/05/2019 15:32
La Mission de soutien des Nations unies en Libye a appelé à une trêve d'une semaine dans la capitale Tripoli, qui est actuellement le théâtre d'affrontements entre le gouvernement soutenu par l'ONU et l'armée basée à l'Est.
>>Libye: 50.000 habitants déplacés suite aux combats acharnés à Tripoli
>>Libye: le bilan des affrontements à Tripoli est monté à 345 morts

Les soldats de GNA en banlieue de Tripoli, le 25 avril en Libye. 
Photo: AFP/VNA/CVN

"La Mission de soutien des Nations unies en Libye (MANUL) appelle à une trêve humanitaire d'une durée pouvant aller jusqu'à une semaine à compter de 04h00 du matin le premier jour du Ramadan, à savoir lundi 6 mai, conformément à l'esprit de ce mois et à la Convention des droits de l'Homme. Au cours de cette trêve, toutes les parties s'engagent à suspendre toutes formes d'opérations militaires, y compris la reconnaissance, les bombardements, les opérations de tireurs embusqués et la mobilisation des forces", a déclaré la mission dans un communiqué.

La MANUL a exhorté les parties bélligérantes libyennes à "permettre l'acheminement des aides humanitaires aux personnes dans le besoin et à garantir la liberté de circulation des civils pendant la trêve".

"La mission, étant prête à fournir le soutien nécessaire, encourage toutes les parties à en profiter pour procéder à des échanges de prisonniers et récupérer les corps des défunts", a-t-elle ajouté.

L'armée, dirigée par le général Khalifa Haftar, mène depuis début avril une campagne militaire pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli.

Les combats ont à ce jour tué près de 400 personnes, blessé près de 2.000 autres et contraint plus de 50.000 habitants à fuir leur domicile. La Libye a subi une escalade de violence et des divisions politiques depuis la chute du régime de l'ancien dirigeant Kadhafi en 2011. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Dông Thap développe l'agrotourisme Le développement de l'agrotourisme est l’une des mesures prises par le secteur du tourisme de la province de Dông Thap dans le delta du Mékong en vue de diversifier son offre touristique.