10/05/2019 19:56

>>Libye: l'ONU demande une trêve d'une semaine à Tripoli
>>Libye: 50.000 habitants déplacés suite aux combats acharnés à Tripoli

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Coordinatrice humanitaire pour la Libye, Maria Ribeiro, ont condamné jeudi 9 mai avec la plus grande fermeté une attaque contre une ambulance à Tripoli mercredi 8 mai. "L'attaque directe contre une ambulance clairement signalée qui a blessé grièvement trois agents de santé est absolument odieuse et ne devrait pas être tolérée. Ceux qui ont ordonné et exécuté cette attaque doivent assumer la responsabilité juridique et morale de cet acte odieux", a déclaré la Coordinatrice humanitaire Maria Ribeiro dans un communiqué. Selon l'ONU, un véhicule ambulancier blindé transportant le directeur des services ambulanciers et médicaux d'urgence ainsi que deux secouristes a été attaqué directement mercredi dans la zone de Twaisha, dans le quartier de Qasr bin Ghashir, par des combattants affiliés à l'Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar. Le directeur a perdu ses jambes et serait dans un état critique. Les deux secouristes ont également été blessés. "Cette attaque contre une ambulance avec des logos visibles est une violation choquante et intolérable du droit international humanitaire", a déclaré le Dr Syed Jaffar Hussain, Représentant de l'OMS en Libye. "Non seulement cette attaque a blessé des employés cruciaux, mais l'ambulance elle-même a été détruite, privant ainsi les patients de soins futurs". 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.