11/05/2018 16:58

>>Des centaines de réfugiés syriens quittent le Liban pour rentrer en Syrie
>>Le Liban demande à l'UNICEF d'atténuer les souffrances des réfugiés syriens

L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a repris jeudi 10 mai les évacuations de migrants depuis la Libye, envoyant 132 réfugiés et demandeurs d'asile vers le Niger afin de les reloger dans des pays tiers. Cette opération est la deuxième tentative du vol spécialement affrété pour évacuer les réfugiés et les demandeurs d'asile depuis la Libye, le vol ayant dû faire demi-tour mardi 8 mai en direction de Tripoli, "après des difficultés techniques". "Les réfugiés et les demandeurs d'asile avaient dû passer une nuit supplémentaire en détention", a indiqué le HCR dans un communiqué. Il s'agit du premier groupe de réfugiés transportés par avion hors de la Libye depuis la suspension temporaire du programme d'évacuation humanitaire du HCR au début du mois de mars. Cette suspension faisait suite aux préoccupations soulevées par le gouvernement nigérien "sur le fait que le départ des réfugiés pour la réinstallation dans d'autres pays ne suivait pas le rythme des arrivées au Niger". Avec cette reprise des opérations d' évacuation, l' agence onusienne loue la générosité du gouvernement nigérien qui a généreusement offert des espaces supplémentaires pouvant accueillir jusqu' à 1.500 réfugiés dans le cadre du Mécanisme de transit d'urgence géré par le HCR à Niamey avec le soutien financier de l'Union européenne. D'autres évacuations sont prévues et incluront des réfugiés détenus dans plusieurs centres de détention en Libye.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.