18/07/2018 10:50
>>Le navire d’Open Arms avec 60 migrants à bord arrivé à Barcelone
>>Migrants: ultime effort pour sauver le gouvernement Merkel

Les garde-côtes libyens ont secouru mardi 17 juillet 165 migrants au large des côtes de Garabouli, à environ 60 km à l'est de Tripoli, la capitale. La Marine a précisé dans un communiqué que les migrants se trouvaient à bord d'un grand canot pneumatique endommagé, dont 34 femmes et 12 enfants, qui dérivait depuis samedi 14 juillet. Retrouvés à 75 milles nautiques au large de Garabouli, ils souffraient de déshydratation et de coups de soleil. Les secouristes ont par ailleurs récupéré le corps sans vie d'une petite fille âgée d'un mois. La Libye est plongée dans l'insécurité et le chaos suite à la révolution de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi. Les côtes libyennes sont depuis longtemps un point de départ privilégié vers l'Europe pour les migrants dont bon nombre ont perdu la vie en traversant la Méditerranée.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).