13/10/2017 10:06
Le sénateur George Weah, légende du football, et le vice-président Joseph Boakai, les deux favoris de la présidentielle au Liberia, étaient en tête des premiers résultats partiels annoncés jeudi 12 octobre par la Commission électorale.
>>Les Libériens aux urnes pour une présidentielle très ouverte

Dépouillement des bulletins de vote lors de la présidentielle, le 10 octobre à Monrovia, au Liberia.
Photo : AFP/VNA/CVN

Mais, 48 heures après le vote, ces premiers résultats ne permettaient pas de déterminer si l'un des deux pourrait succéder dès le premier tour de scrutin à Ellen Johnson Sirleaf, première cheffe d'État en Afrique, a indiqué la Commission électorale nationale (NEC), réitérant ses appels à la patience et au calme.

"Cette commission est résolue à publier des résultats en temps utile, mais cela ne peut se faire au détriment de l'exactitude", a déclaré son président, Jerome Korkoya, soulignant qu'elle n'avait encore "proclamé aucun vainqueur".

Dans la province de la capitale, Monrovia, qui concentre près de 40% des quelque 2,1 millions d'électeurs du pays et où il a été élu sénateur en 2014, sur seulement 14,8% de bulletins dépouillés, George Weah obtenait plus de 50%, contre 26% à Joseph Boakai.

Parmi les provinces les plus peuplées de ce petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest, l'ancien footballeur était crédité d'une légère avance sur le vice-président dans celle de Bong (Nord-Est de Monrovia) et Margibi (Est), tous deux devançant largement les autres candidats, sur respectivement 48 et 28% des suffrages.

M. Boakai paraissait sans surprise devoir s'imposer dans sa province natale de Lofa (Nord) sur près de 30% des bulletins, la seule dans laquelle il semblait faire la course en tête.

Outre leur futur chef de l'État, les plus de deux millions d'électeurs ont voté pour renouveler les 73 sièges de la Chambre des représentants. Les législatives ne comportent qu'un seul tour.

Le pays a ensuite connu une stagnation économique entre 2014 et 2016, frappé par l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest et la chute des cours des matières premières.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.