24/09/2020 10:13
Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a salué la désignation de Mustapha Adib au poste de Premier ministre du Liban comme étant "un pas dans la bonne direction", appelant à la formation rapide d'un gouvernement capable de répondre aux aspirations du peuple libanais et de mettre rapidement en œuvre des réformes clés.
Les restes de gigantesques silos à grans après l'explosion qui a dévasté le port de Beyrouth, au Liban.
Photo : UN/CVN


S'exprimant lors d'une réunion sur le Liban en marge du débat général de l’Assemblée générale des Nations Unies où devait intervenir le même jour le Président libanais Michel Aoun, le chef de l'ONU, a prévenu que "sans une telle action, la capacité du pays à se relever et à se reconstruire sera mise en péril, ce qui aggravera les troubles et les difficultés pour le peuple libanais".

M. Guterres a rappelé à l'occasion, que le Liban "est confronté à une tempête parfaite : une crise financière et socio-économique prolongée avec une augmentation sans précédent du chômage et de la pauvreté, associée à la pandémie de COVID-19".

Il a déploré aussi le fait que "la double explosion qui a frappé la capitale libanaise Beyrouth au mois d’août n’a fait qu’exacerber ces défis", selon le site officiel de l'ONU, estimant que "cette dernière tragédie doit être un appel au réveil".

"Onze mois après que tant de personnes sont descendues dans la rue pour appeler au changement, nous espérons que des mesures concrètes seront prises pour mettre en œuvre des réformes économiques, sociales et politiques", a-t-il ajouté.

Selon le chef de l’ONU, le Liban doit opérer des transformations dans les secteurs financier, bancaire et énergétique ainsi que dans la gestion de ses douanes, de ses marchés publics et de ses entreprises publiques, insistant sur des réformes sociales, y compris la protection sociale "pour assurer le bien-être de tous les Libanais, en particulier des plus vulnérables".

Jugeant essentiel de "regagner la confiance des citoyens libanais", M. Guterres a précisé que "les réformes ne sont pas un objectif en soi", et "doivent répondre aux demandes légitimes du peuple libanais en faveur d'un plus grand bien-être, d'une responsabilité, d'une transparence et d'une capacité à lutter contre la corruption".

À cet égard, il a salué les organisations de la société civile, les militants des droits des femmes et les mouvements sociaux qui s’emploient à répondre aux besoins de la population.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.