25/07/2018 17:41
Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré mardi 24 juillet Tadamori Oshima, président de la Chambre des représentants du Parlement japonais, appelant à des relations bilatérales saines et stables.
>>Le PM chinois propose un nouveau mode de coopération
>>Le plus haut législateur chinois rencontre des invités japonais
>>La Chine appelle à des efforts conjoints avec Japon


Le Premier ministre chinois Li Keqiang (droite) et Tadamori Oshima, président  de la Chambre des représentants du Japon, le 24 juillet à Pékin. Photo: Xinhua/VNA/CVN

"Des relations saines et stables entre la Chine et le Japon sont bénéfiques aux deux pays et aux deux peuples et profitent également à la paix, à la stabilité et à la prospérité dans la région et dans le monde", a-t-il indiqué.

Cette année marque le 40e anniversaire de la signature du Traité de paix et d'amitié Chine-Japon. Selon le Premier ministre chinois, les deux parties doivent respecter les quatre documents politiques signés par les deux pays et appliquer le consensus atteint afin de faire progresser les relations bilatérales sur une voie correcte.

En tant que grandes économies du monde, la Chine et le Japon sont bénéficiaires du libre-échange. Les deux pays doivent sauvegarder le multilatéralisme et défendre l'ordre international basé sur les règles et le système de libre-échange, a-t-il souligné.
  
"La Chine poursuivra son ouverture, assouplira l'accès à son marché et invitera les sociétés étrangères, dont les entreprises japonaises, à élargir leur coopération avec la Chine", a déclaré M. Li, ajoutant que la Chine était prête à travailler avec le Japon pour approfondir la coopération dans le développement par l'innovation et sur les marchés tiers. Il a également appelé à davantage d'échanges parlementaires afin de renforcer la compréhension et la confiance mutuelle.
  
M. Oshima a souligné pour sa part que le Japon était disposé à promouvoir les relations bilatérales en "suivant les quatre documents politiques signés par les deux pays et dans l'esprit de regarder dans le miroir de l'histoire pour orienter l'avenir". "La partie japonaise est prête à travailler avec la Chine pour renforcer les échanges entre les organes législatifs afin de promouvoir un développement stable des relations bilatérales", a noté M. Oshima.

Wang Chen, vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a également rencontré M. Oshima mardi 24 juillet.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).