15/06/2019 18:38
Le Championnat du monde des rallyes (WRC) passera à une motorisation hybride à partir de 2022, a officialisé vendredi soir 14 juin le Conseil mondial du sport automobile de la Fédération internationale de l'automobile (FIA).
>>Tänak, vainqueur au Portugal, se rapproche d'Ogier au championnat
>>Rallye du Chili: Tänak vainqueur, Ogier de nouveau leader du championnat
>>Rallye du Chili: Tänak trop rapide pour Ogier et les autres

Le Championnat du monde des rallyes (WRC) passera à une motorisation hybride à partir de 2022. Photo: AFP/VNA/CVN

"Le Conseil a approuvé l'introduction d'une nouvelle génération de World Rally Cars en 2022, avec une période d'homologation de cinq ans", peut-on lire dans un communiqué. "Les voitures seront équipées d'un système hybride complémentaire, constitué de composants et de logiciels communs pour les trois premières années, avec la possibilité d'une plus grande liberté technique en 2024." "L'objectif est que les voitures fonctionnent à l'électrique dans les villes et de fournir un surcroît de puissance électrique en spéciales", précise-t-on.

La publication du calendrier de la saison 2020, par contre, a été reportée jusqu'à la fin du mois de juin. Cela permettra "d'étudier une possible alternance des épreuves", alors que la FIA et le promoteur du Championnat, qui a vu son contrat prolongé sur le long terme "sous réserve de la signature d'un accord détaillé", veulent s'étendre hors de l'Europe.

Actuellement, neuf manches sur quatorze - le maximum possible pour des raisons budgétaires - sont disputées en Europe et l'arrivée attendue du Japon ou encore du Kenya dans un avenir proche impliquerait que des épreuves européennes cèdent leur place. Concernant le RallyCross, il a par ailleurs été annoncé que le Championnat du monde aurait un plateau mixte mélangeant moteur électrique et thermique en 2021, plutôt que tout électrique.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.