14/06/2018 19:46
L’hôpital de campagne de niveau 2 N°1 du Vietnam sera prochainement mis en place au Soudan du Sud, marquant une forte avancée des "casques bleus" vietnamiens et réaffirmant la volonté de Hanoï de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité du monde.
>>Sept soldats vietnamiens supplémentaires aux opérations de maintien de la paix de l'ONU

Fondé en décembre 2014, l’hôpital de campagne de niveau 2 N°1 est la première unité indépendante du Vietnam à participer directement à la Force de maintien de la paix des Nations unies. Le ministère vietnamien de la Défense a dû mettre quatre ans pour sélectionner les membres de cet hôpital et organiser des entraînements.

Le vice-ministre de la Défense, Nguyên Chi Vinh (droite), rencontre des cadres de l'hôpital de campagne de niveau 2 N°1, en mai 2018.
Photo : VNA/CVN

Selon le vice-ministre de la Défense, Nguyên Chi Vinh, le Vietnam a commencé à envoyer des officiers pour des opérations de maintien de la paix de l’ONU en 2014 et il est temps d’envoyer des unités indépendantes selon l’engagement du pays, à commencer par un hôpital de campagne de niveau 2.

"Dans le contexte de profonde intégration internationale, le gouvernement vietnamien souhaite contribuer activement à la paix dans le monde. Sa participation à la Force de maintien de la paix est une illustration vivante de sa responsabilité devant les Nations unies et pour la communauté internationale", a affirmé le général de corps d’armée Nguyên Chi Vinh.

Bui Duc Thanh, directeur de l’hôpital de campagne de niveau 2 N°1, a indiqué que les membres de cet hôpital avaient été sélectionnés selon des critères déontologiques, de compétences professionnelles et linguistiques. Parallèlement à des cours de langue, les médecins militaires vietnamiens ont dû participer à des formations professionnelles et suivre les formations nécessaires à la survie et au sauvetage.

Le général de brigade Nguyên Hông Son, directeur de l’hôpital militaire 175, a souligné que les préparatifs, les contrôles et examens avaient été effectués sérieusement pour répondre aux exigences de l’ONU.

Contrôlant les préparatifs de l’hôpital de campagne en mai 2018, le vice-ministre Nguyên Chi Vinh a constaté qu’il était conforme aux standards internationaux et était donc prêt pour ses missions. Une première étape franchie avant le déploiement éventuel d'un second hôpital de campagne de niveau 2 et d'une compagnie du génie militaire au côté des casques bleues d'ici à 2020.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.