14/07/2019 00:10
L’Hôpital central de pédiatrie doit demeurer une adresse de référence et poursuivre ses efforts pour devenir un centre de pédiatrie de haute qualité aux niveaux régional et mondial.
>>Les hôpitaux satellites contribueront à décharger les établisse ments centraux

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (2e à gauche) remet des cadeaux à des anciens responsables de l'Hôpital central de pédiatrie à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré samedi 13 juillet le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, lors d’une cérémonie marquant le 50e anniversaire de la fondation de cet hôpital à Hanoï.

Il a demandé à ses médecins, infirmiers et travailleurs d’améliorer sans cesse la qualité des consultations et traitements, de maîtriser les technologies de pointe, afin de répondre aux besoins de soins de santé des enfants dans l’actuelle période.

Le chef du gouvernement leur ont également appelé à intensifier la coopération internationale et l’échange d’expériences avec leurs homologues étrangers.

À cette occasion, le Premier ministre a exprimé sa gratitude au gouvernement et au peuple suédois pour leurs aides dans la construction de l’hôpital et a souhaité recevoir des assistances supplémentaires de pays et d’organisations internationales.

L’Hôpital central de pédiatrie a été créé le 14 juillet 1969 à la suite d’une décision du Premier ministre de l’époque, Pham Van Dông. À ce jour, il est devenu un établissement moderne comprenant 2.000 lits, 2.000 employés et un centre de recherche scientifique.

L’année dernière, l’hôpital a fourni plus d’un million de consultations et plus de 100.000 traitements à des enfants.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.