29/03/2020 18:26
Des troupes de l’Armée chimique du ministère de la Défense ont effectué une désinfection à l'hôpital Bach Mai, à Hanoï, après y avoir enregistré plusieurs cas d'infection par le SRAS-CoV-2, provoquant la maladie respiratoire aiguë connue sous le nom de COVID-19.
>>Cinq nouveaux cas au Vietnam
>>L'hôpital Bach Mai appelé à respecter scrupuleusement les mesures de prévention
>>COVID-19: 174 personnes contaminées au Vietnam

Désinfection à l'hôpital Bach Mai, à Hanoï, dans la soirée du 28 mars.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Les équipes modernisées et spécialisées ont été mobilisées la veille pour se conformer aux strictes réglementations sanitaires du ministère de la Santé.

Samedi 28 mars, le ministère de la Santé a mis en quarantaine l'hôpital Bach Mai, après avoir détecté les premiers cas infectés de SRAS-CoV-2, y compris ses deux infirmières.

5.000 travailleurs hospitaliers ont été testés à COVID-19 dont deux en charge des travaux logistiques sont révélés positifs.

Dans le même temps, le ministère de la Santé a exhorté tous les patients et les personnes qui se sont rendus dans ce centre médical depuis le 12 mars à ce jour, à en informer les autorités compétentes par le numéro 8889, ou à effectuer une mise en quarantaine volontaire à domicile pour deux semaines pour éviter la contagion à la communauté.

Jusqu'à présent, 16 personnes infectées liées à SARS-CoV-2 à l'hôpital Bach Mai sont enregistrés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.