12/10/2020 18:22
Le président tadjik Emomali Rakhmon a été réélu au Tadjikistan avec plus de 90% des voix, selon des résultats préliminaires annoncés lundi 12 octobre, au lendemain d'une élection présidentielle à laquelle aucune opposition réelle n'a participé.
>>L'EI revendique le meurtre de quatre touristes étrangers au Tadjikistan
>>L'Iran, le Tadjikistan et l'Afghanistan veulent construire un chemin de fer
>>Sommet du Tadjikistan, de l'Afghanistan et de leurs voisins consacré à la sécurité

Le président tadjik Emomali Rakhmon vote à l'élection présidentielle, le 11 octobre à Douchanbe. Photo : AFP/VNA/CVN

La Commission électorale centrale a indiqué que 90,9% des électeurs avaient voté pour M. Rakhmon, au pouvoir depuis 1992 et qui s'est assuré d'un nouveau septennat à la tête de cette ex-république soviétique d'Asie centrale où les opposants sont exclus du jeu politique. Le taux de participation s'est établi à 85%.

Cette victoire devrait permettre à Emomali Rakhmon de passer le cap des 30 ans au pouvoir et de devenir le dirigeant ayant été le plus longtemps en exercice dans l'ex-URSS, en battant le record de l'ex-président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. Face à M. Rakhmon, quatre candidats largement vus comme des faire-valoir se partagent à peine 10% des suffrages.

La seule formation considérée comme d'opposition dans le pays, le parti social-démocrate, a boycotté le scrutin. Le Tadjikistan, qui compte officiellement plus de neuf millions d'habitants, est le pays le plus pauvre d'Asie centrale et de l'ex-URSS.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.