07/04/2016 17:21
La table ronde sur l’ouvrage L’Indo-Chine française : Souvenirs de Paul Doumer a été organisée le 6 avril à l’Institut français de Hanoi (Espace). L’occasion de découvrir l’histoire de l’Indochine sous un angle inédit.
>>Publication en vietnamien d'ouvrages de deux anciens présidents français
>>Le Vietnam du début du XXe siècle vu par des photographes français

Table ronde sur l’ouvrage "L’Indo-Chine française : Souvenirs" à l’occasion de sa première réédition en vietnamien, le 6 avril à Hanoi.
Photo : Phuong Nga/CVN

L’Indo-Chine française : Souvenirs est un livre exceptionnel et unique sur la région qui porte le même nom. Parce que son auteur, Joseph Athanase Paul Doumer, était à la fois un savant, un technocrate et un homme politique ambitieux.

Il a occupé plusieurs postes à haute responsabilité, dont celui de ministre français des Finances, président de la Chambre des députés, président du Sénat, gouverneur général de l’Indochine française et président de la République française.

Redécouvrir l’histoire du Vietnam

«Je me réjouis de la publication en vietnamien de cette œuvre par la société d’édition Alpha Books. Paul Doumer se serait certainement réjoui lui-même de cette publication alors que les relations franco-vietnamiennes sont actuellement en plein développement et promettent tant», a souligné Jean-Noël Poirier, ambassadeur de France au Vietnam. Et d’ajouter : «Je suis convaincu que ce livre exceptionnel offrira aux lecteurs vietnamiens la chance de redécouvrir l’histoire du Vietnam comme celle de l’Indochine sous un nouvel angle, celui d’un grand homme de la France, intègre et désintéressé».

"L’Indo-Chine française : Souvenirs" a été rédigé en 1903, soit un an après l’achèvement du mandat de Paul Doumer dans cette région.
Photo : Phuong Nga/CVN

Selon l’invervenant Nguyên Canh Binh, président du conseil d’administration d’Alpha Books et directeur du Centre de coopération intellectuelle du Vietnam (VICC), L’Indo-Chine française : Souvenirs a été rédigé en 1903, soit un an après l’achèvement du mandat de Paul Doumer dans cette région. Pendant son mandat, de beaux édifices ont été bâtis au Vietnam, parmi lesquels il convient de citer l’École française d’Extrême-Orient ou encore le collège Paul-Bert qui a permis de mettre fin aux études en Chine des élèves indochinois. «Ce livre offre aux lecteurs vietnamiens une source de référence sur l’histoire de l’Indochine de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle», a-t-il commenté.

L’intervenant Duong Van Quang, ancien professeur, ancien président de l’Académie diplomatique du Vietnam, a abondé dans ce sens : «Ce livre a été écrit sous les yeux d’un gouverneur général de l’Indochine française, celui qui affirmait qu’il avait bien achevé ses missions en Indochine, avec sa fierté d’avoir servi sa Patrie. Les lecteurs vietnamiens trouveront beaucoup d’éléments nouveaux, inédits pour eux, sur cette période historique».

Fils d’un poseur de rails

Le pont Long Biên ou ex-pont Paul Doumer. Photo : CTV/CVN

Aux dires du vice-professeur Nguyên Thùa Hy, correcteur en vietnamien du livre L’Indo-Chine française : Souvenirs, le gouverneur général Paul Doumer était une personne complexe et compliquée, au centre des débats. Il a été apprécié en tant qu’homme politique de talent, honnête et intègre. Beaucoup d’autres l’ont en revanche qualifié de personne orgueilleuse, rusée et ambitieuse. Quoiqu’il en soit, Paul Doumer a accordé beaucoup d’importance aux infrastructures vietnamiennes. Outre la ligne de chemin de fer trans-indochinoise, il a laissé trois ponts dans trois régions : le pont Long Biên à Hanoi (qui à cette époque portait son nom), le pont Tràng Tiên à Huê et le pont ferroviaire Binh Loi à Hô Chi Minh-Ville. Fils d’un poseur de rails, il a construit il y a plus d’un siècle une ligne ferroviaire encore indispensable à l’économie vietnamienne d’aujourd’hui.   

L’écrivain Nguyên Truong Quy a quant à lui été impressionné par «un style spirituel, accompagné d’illustrations sur le Tonkin, l’Annam, la Cochinchine, le Cambodge et le Laos».
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.