02/04/2020 11:41
Spécialisées dans la conservation des documents et objets scientifiques vietnamiens, le centre du patrimoine pour les scientifiques à Hanoï et le parc du patrimoine pour les scientifiques vietnamiens (MEDDOM) sont deux institutions importantes contribuant pour une part importante dans l'œuvre de construction et de protection du Patrie.
>>Le Professeur Ta Thành Van, une vie au service de la lutte contre le cancer
>>Phan Huy Lê, somité de l’histoire du Vietnam
>>Nguyên Thi Hiêp, lauréate du Prix scientifique ASEAN-États-Unis

Des livres présentent des contributions des scientifiques publiés par le MEDDOM. Photo : KP/CVN

Le parc du patrimoine pour les scientifiques vietnamiens a été construit en 2008 et s’étend sur une superficie de 34 ha dans l’espace culturel de l’ethnie minoritaire Muong et dans les grands jardins de mandariniers à Cao Phong, province septentrionale de Hoà Binh.

"Nous souhaitons que le patrimoine soit conservé et présenté au public dans un environnement agréable bordé de ruisseaux, de lacs et de plantes. L’objectif est de faire découvrir aux visiteurs les avancées scientifiques dans un espace détente",  a informé le Professeur-Docteur Nguyên Anh Tri, président du Conseil de MEDDOM, sans oublier de souligner : "Le but est de protéger et de faire valoir les documents et les recherches scientifiques du pays".

Selon le Professeur-Docteur Nguyên Van Huy, directeur de MEDDOM, ce dernier conserve, à l’heure actuelle, environ 1.800 documents et objets scientifiques. Ceux-ci concernent la science sociale, science naturelle, science technique, etc.

Pour les leçons à l’école

Parallèlement au fait de maintenir en bon état ces objets précieux, MEDDOM a coopéré avec l’Institut de gestion éducative pour aider les élèves à mieux comprendre l’importance de la science via des activités extra scolaires.

MEDDOM, adresse pour les activités extra-scolaires des élèves et lycéens.
Photo : KP/CVN

En outre, des livres intitulés Héritage de la mémoire des scientifiques, Histoires d’objets, etc., publiés par MEDDOM, ont aidé les lecteurs, surtout les plus jeunes, à mieux comprendre les contributions scientifiques, à développer leurs esprits inventifs et les encourager à poursuivre une carrière dans ce secteur.

À MEDDOM, les visiteurs furent particulièrement touchés en découvrant une page de manuscrit marquée par le temps ou en voyant une machine à écrire rouillée au fil des ans. Les histoires retraçant le parcours des scientifiques attirent également l’attention du public.

En observant les souvenirs des scientifiques tout au long de leur vie, l’étudiant de l’Université de médecine de Dà Nang (Centre), Nguyên Minh Hiêu, a exprimé son admiration : "Ce trésor intellectuel m’encourage à poursuivre la mission des générations antérieures en faveur de la science"

Pour sa part, l’ancienne directrice en chef adjointe de l’Institut de sciences éducatives, Nguyên Thi Hoàng Yên, apprécie grandement ce travail de mémoire. "Ces véritables histoires considérées comme une contribution précieuse, encouragent la jeune génération à participer à l’avenir de la science dans leur pays mais aussi pour l’humanité toute entière", a-t-elle souligné.

Câm Sa/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Binh Thuân : le festival Kate 2020 prévu pour octobre Le festival Kate 2020 devrait avoir lieu dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuân, Centre) du 15 au 16 octobre, a annoncé le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.