01/05/2020 17:03
Le porte-parole du ministère cambodgien de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Heng Sour, a informé que l’exportation des vêtements et des chaussures de ce pays pourrait en baisse de 50-60% au 2e trimestre de cette année à cause de la pandémie de COVID-19.
>>BM : les piliers économiques du Cambodge sont instables en raison du COVID-19
>>Le commerce Cambodge - Thaïlande continue d'augmenter malgré le coronavirus

Dans une usine textile de Phnom Penh, au Cambodge. Photo : AFP/VNA/CVN

Au premier trimestre, l’exportation des articles de confection a constaté une chute de 80% par rapport à la même période de l’an passé car les contrats d'exportation, dont ceux venant des États-Unis et de l’UE - deux plus grands importateurs du Cambodge, ont été annulés.

Au cours de 15 derniers jours d’avril, environ dix usines de confection du Cambodge ont dû fermer la porte, ce qui a causé le chômage à plus de 6.000 travailleurs.

Selon le porte-parole du ministère cambodgien de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Heng Sour, à présent, 130 usines ont dû arrêter leur fonctionnement à cause de la pandémie de COVID-19, ce qui a affecté environ 100.000 ouvriers.

L’Association cambodgienne des fabricants de vêtements du Cambodge (GMAC) est en train d’appeler toutes les parties concernées à agir ensemble pour surmonter des difficultés causant par la pandémie.

Selon le ministère cambodgien de l'Industrie, des Sciences, des Technologies et de l'Innovation, pour l’heure, ce pays recense environ 1.099 usines spécialisées dans la production des articles de confection, des chaussures, des sandales et des sacs. 

En 2019, les exportations de vêtements et de chaussures du Cambodge ont atteint environ 8,1 milliards d'USD, en hausse de 11% en glissement annuel.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.