08/06/2020 23:07
À cause des impacts de la pandémie de COVID-19, l’exportation de produits aquatiques du Vietnam notamment de poissons tra (pangasius), vers ses marchés de pointe a fortement chuté.
>>Exportations des poissons tra vers la Chine en baisse de 50%
>>Le poisson tra vietnamien bien accueilli aux États-Unis
>>L’UE, marché prometteur pour les poissons tra du Vietnam

Transformation de pangasius pour exportation à la Compagnie d’import-export des produits aquatiques de Cân Tho. Photo : VNA/CVN

Lors des cinq premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires à l’export des pangasisus du pays a atteint 456 millions de dollars, soit une baisse de 39% en glissement annuel. Selon les prévisions, la filière pourrait se rétablir complètement au troisième trimestre.

Par rapport à la même période de l’an passé, l’exportation des produits aquatiques du Vietnam vers les marchés principaux comme la Chine, l’Union européenne (UE), les États-Unis a constaté une baisse à deux chiffres.

Pour l’heure, les exportations de pangasius vietnamien vers la Chine (le plus grand marché à l’export représentant 22,5% de la valeur totale des exportations de pangasius du Vietnam) commencent à se redresser alors qu’elles ont subi un net ralentissement depuis l’explosion du COVID-19 qui a causé l'interruption temporaire des chaînes d'approvisionnement.

L’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a estimé qu’au moins jusqu'à la fin du deuxième trimestre de cette année, les exportations de pangasius vers les principaux marchés ne pourraient pas encore retrouver leur niveau d’avant la pandémie car celle-ci se développe encore de manière complexe dans des pays tels que les États-Unis, l’UE et le Brésil... qui sont les principaux importateurs de pangasius. Si au troisième trimestre, la pandémie de COVID-19 est contrôlée, l’exportation de pangasisus vietnamien pourrait se rétablir.

Selon Trân Dinh Luân, chef de la Direction des pêches du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, pour relancer la croissance de la filière de pangasius, ce secteur devra intensifier le contrôler des conditions d’aquiculture, suivre de près les évolutions du marché, répondre aux besoins des importateurs, rechercher de nouveaux marchés.

En particulier, récemment, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a promulgué le programme d’inspection de la sécurité sanitaire des aliments et des produits à base de poissons et siluriformes à l’export aux États-Unis. Ainsi, à partir du 5 juillet, tous les exportateurs de pangasisus vietnamien devront mettre en œuvre des contenus dans ledit programme avant d’exporter leurs marchandises vers le marché américain.

À savoir, le programme d’inspection de la sécurité sanitaire des aliments et des produits à base de poissons et des siluriformes du Vietnam a été reconnu comme équivalent à celui des États-Unis. Alors, si le Vietnam l’exécute bien, les pangasius vietnamien pourraient être bien écoulés aux États-Unis mais aussi dans d'autres marchés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.