20/04/2021 22:03

>>L’auteur de l’explosion de Nashville identifié, mort dans la déflagration
>>Nouvel accident, "terroriste", au centre nucléaire de Natanz

L'implication présumée de la Russie dans l'explosion d'un dépôt de munitions en République tchèque en 2014 n'était pas un acte de terrorisme d'État, a déclaré lundi 19 avril le Premier ministre tchèque Andrej Babis à l'issue d'une réunion gouvernementale. Il s'agissait d'une attaque contre des biens appartenant à un marchand d'armes bulgare, lancée par des agents du renseignement russe, a-t-il indiqué. "Je voudrais souligner que ce n'était pas un acte de terrorisme d'État, comme nous l'avons entendu", a fait remarquer M. Babis, se référant aux appels de l'opposition parlementaire à désigner l'explosion comme telle. L'incident était quand même inacceptable, a souligné M. Babis, ajoutant qu'il souhaitait déclassifier les documents concernés, mais que l'enquête était toujours en cours. Le Premier ministre avait annoncé samedi 18 avril l'expulsion de 18 membres du personnel de l'ambassade de Russie en raison de l'implication présumée des services spéciaux russes dans l'opération. En revanche, le ministère russe des Affaires étrangères a décrété dimanche l'expulsion de 20 membres du personnel de l'ambassade tchèque à Moscou. Le ministère a accusé Prague de recourir à des "prétextes infondés et farfelus" pour poursuivre la politique anti-russe que la République tchèque mène depuis plusieurs années, ainsi que pour faire plaisir aux États-Unis après les récentes sanctions américaines contre la Russie.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.