16/02/2017 17:36
Une réunion sur le déploiement des tâches de prévention et de lutte contre les épidémies de la région Sud en 2017 a été organisée jeudi 16 février à Hô Chi Minh-Ville.
>>Le Vietnam renforce le contrôle des épidémies en 2017
>>Hô Chi Minh-Ville utilisera le SIG contre les maladies infectieuses
>>Un nouveau cas de contamination par le virus Zika à Hô Chi Minh-Ville 

Pulvérisation d'insecticide contre les moustiques à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Lors de la réunion sur le déploiement des tâches de prévention et de lutte contre les épidémies de la région Sud en 2017, tenue le 16 février à Hô Chi Minh-Ville, le Professeur associé et Docteur Phan Trong Lân, directeur adjoint de l'Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que l'évolution de l'épidémie due au virus Zika restait complexe au Vietnam en 2017. Elle peut éclater à grande échelle s'il n'y a pas de plan de réponse prêt dès le début de l'année.

Depuis 2016, le Vietnam a recensé 227 cas confirmés de virus Zika, dont 207 à Hô Chi Minh-Ville, et le reste dans les provinces de Binh Duong, Dông Nai, Tây Ninh, Cân Tho, et de Bà Ria-Vung Tàu. 41 femmes enceintes ont été infectées, et un premier cas d'enfant atteint de microcéphalie est survenu dans la province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre).

Pour prévenir l'épidémie, le vice-ministre de la Santé Nguyên Thành Long a demandé aux provinces méridionales de s'intéresser à l'évolution de la dengue et de l'épidémie due au virus Zika. Il faut être vigilant sur la possibilité de résurgence d'épidémies de H7N9, Mers-Cov, Ebola, etc.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.