20/03/2020 10:06
L'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA), dont l’entrée en vigueur prévue cette année, devrait produire un effet significatif sur le marché de la logistique au Vietnam.
>>L’EVFTA stimulera la croissance du Vietnam à long terme
>>EVFTA : opportunités et défis pour les entreprises nationales

Dans le port de Cat Lai à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

L'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) favoriserait l’accès au marché vietnamien des fournisseurs de services logistiques et investisseurs de l'Union européenne (UE), qui sont très compétitifs. Cela créerait ainsi une pression concurrentielle sur les entreprises logistiques vietnamiennes mais pourrait les pousser à chercher à améliorer leur compétitivité, notamment dans le contexte actuel d'intégration économique internationale de plus en plus profonde.

Ce sera une bonne opportunité pour les producteurs et exportateurs vietnamiens d'accéder à des services logistiques de meilleure qualité et à des coûts plus raisonnables, ce qui les aiderait à réduire ainsi les coûts de production et améliorer la compétitivité de leurs produits, en particulier ceux destinés à l'exportation, a déclaré Nguyên Thi Thu Trang, directrice du Centre de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), revelant de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI).

Les coûts de la logistique au Vietnam représentent de 20% à 25% du PIB annuel du pays, 12% du coût des produits de la pêche, 23% pour les meubles en bois, 29% pour les fruits et légumes et 30% pour le riz. Ce niveau est beaucoup plus élevé que les coûts de la logistique en Thaïlande, en Malaisie ou à Singapour.

Les entreprises logistiques vietnamiennes doivent améliorer leur plate-forme technologique et logistique, accroître la formation des ressources humaines, améliorer la taille de leur capital et leur capacité de gestion, diversifier leurs activités et mieux profiter des opportunités de coopération avec des entreprises européennes, a ajouté Nguyên Thi Thu Trang.

Elle leur a également conseillé de participer activement à l’édification de politiques d’État en matière de logistique, de douanes et de commerce.

Ces dernières années, le secteur vietnamien de la logistique a connu une croissance annuelle de 12% à 14%, avec un chiffre d’affaires de 40-42 milliards d'USD, représentant environ 4%-5% du PIB national.

En 2016, le Vietnam recensait environ 23.000 entreprises logistiques dont environ 3.000 menaient des activités à l’étranger.

Selon un rapport récemment publié sur l'Indice de logistique de l'agilité des marchés émergents Agility pour 2020, le Vietnam est classé au 11e rang. En Asie du Sud-Est, le pays se classe quatrième, derrière l'Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande.

En particulier, parmi les six premiers marchés qui attireraient le plus d'activités logistiques, le Vietnam est 3e derrière la Chine et l’Inde, grâce aux conditions favorables aux entreprises et à ses atouts majeurs concernant l’amélioration des infrastructures de base, la forte croissance de ses exportations et le boom de la consommation intérieure.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).