20/05/2020 23:05
La vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, a présenté à l'Assemblée nationale (AN) la proposition du chef d'État de ratifier l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) lors de la séance d'ouverture de la 9e session de l’AN (XIVe législature), mercredi 20 mai.
>>AN : l’Accord de libre-échange Vietnam - UE à l’ordre du jour
>>Le gouvernement présente aux députés les acquis et les tâches à venir

La vice-présidente de la République, Dang Thi Ngoc Thinh, s'exprime devant l’Assemblée nationale.
Photo : VNA/CVN

Signé à Hanoï le 30 juin 2019, l'EVFTA comprend 17 chapitres, huit annexes, deux protocoles, deux protocoles d'accord et quatre déclarations communes. Avec son niveau d'engagement, il est considéré comme un accord global et de haute qualité qui garantit l'équilibre des intérêts entre le Vietnam et l'UE et correspond aux réglementations de l'OMC.

La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a déclaré qu'en termes de politique, de sécurité nationale et de stratégie diplomatique, l'accord reflète la forte détermination des deux parties à renforcer les relations bilatérales, contribuant ainsi à les développer de manière plus intensive et substantielle.

Conjointement avec l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), la ratification et la mise en œuvre de l'EVFTA confirmeraient les engagements du Vietnam envers le système international de libre-échange, contribueraient à promouvoir les négociations d'accord de libre-échange (ALE) avec d'autres partenaires importants et marqueraient une étape importante dans l'intégration internationale globale et intensive du pays, a-t-elle déclaré.

Comme le Vietnam détient la présidence de l'ASEAN en 2020, l'EVFTA contribuera à renforcer son rôle et sa stature dans les relations UE - ASEAN et sera un exemple d'ALE entre les deux blocs à l'avenir, selon la vice-présidente.

Elle a également cité un rapport du gouvernement disant qu'après l'entrée en vigueur de l'accord, le commerce bilatéral et l'investissement de l'UE au Vietnam augmenteraient, contribuant activement à la croissance économique, à la création d'emplois et aux recettes budgétaires de l'État. Cependant, a-t-elle noté, le pacte peut également générer certains défis en matière de concurrence sur le marché, de réforme du système juridique pour se conformer aux exigences strictes de l'accord et de pression de la supervision sociale sur la mise en œuvre de l'accord.

Concernant le Brexit et les relations du Royaume-Uni avec l'EVFTA, la vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a déclaré qu'en vertu de l'accord sur le Brexit, le Royaume-Uni aura une période de transition avant de quitter officiellement l'UE. Par conséquent, si l’EVFTA entre en vigueur au cours de cette période de transition, le Royaume-Uni bénéficiera toujours des engagements du Vietnam avec l’UE dans le cadre du pacte et vice-versa.

Le Royaume-Uni a également le droit de négocier, de signer et de ratifier de nouveaux ALE bilatéraux pendant la période de transition, mais de tels accords ne doivent pas entrer en vigueur ni être mis en œuvre pendant cette période, sauf accord de l'UE. Ce pays a encouragé et continue à encourager les discussions sur un accord bilatéral avec le Vietnam sur la base de l'EVFTA, de sorte que tout accord futur pourrait être appliqué après la période de transition, a noté Dang Thi Ngoc Thinh.

Présentant un rapport de vérification sur la question, le président de la Commission des relations extérieures de l’AN, Nguyên Van Giàu, a déclaré que la ratification du pacte enverrait un message important sur la détermination du Vietnam à favoriser la connectivité économique internationale et à soutenir le système commercial multilatéral fondé sur des règles dans un contexte de populisme et protectionnisme commercial. Il contribuera également à diversifier les marchés du pays et à garantir la sécurité économique.

La signature et la ratification de l'EVFTA à ce stade sont appropriées, a-t-il dit, car cet accord continuera de donner une impulsion à l'intégration économique internationale et à la reprise économique intérieure après le COVID-19. Compte tenu de cela, le commission a proposé que l'AN ratifie l'EVFTA à cette neuvième session et permette la mise en œuvre de l'accord avec le Royaume-Uni jusqu'à la fin de la période de transition le 31 décembre 2020. L'application de l'ALE avec le Royaume-Uni pourrait être prolongée pour une période supplémentaire 24 mois dans le cadre du Brexit. La commission a également proposé que l’AN charge le gouvernement d'intensifier les négociations et la signature d'un ALE bilatéral avec le Royaume-Uni sur la base de l'EVFTA, a déclaré Nguyên Van Giàu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Partons sur les sentiers du Vietnam avec Capannam ! Les merveilles du Vietnam s’appréhendent en douceur avec l’aide de tous nos passeurs. Ils font le lien, ils ouvrent des portes et des coffres remplis de trésor.