23/07/2020 11:49
Exporter des amandes de cajou vers l'UE avec l’accord EVFTA est une opportunité de "voler directement" au lieu de "transiter" par un pays intermédiaire.
>>L'EVFTA stimulera les exportations de noix de cajou du Vietnam
>>Noix de cajou : près d’un milliard d'USD d’exportations en quatre mois

Dans une usine de transformation de noix de cajou dans la province de Binh Phuoc.
Photo : VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré Dang Hoàng Giang, vice-président et secrétaire général de l’Association de la noix de cajou du Vietnam (Vinacas) en parlant de l'opportunité de la filière de la noix de cajou lorsque l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA) entrera en vigueur, le 1er août prochain.

Au cours des six premiers mois de 2020, plus de 232.400 tonnes ont été exportées, avec un chiffre d'affaires de plus de 1,5 milliard d'USD (+16,2% en volume et +1% en valeur). Avec ce résultat, on peut dire que les inquiétudes de la filière  touchée par l'épidémie de COVID-19 ont changé assez rapidement, passant du pessimisme à l'espoir. Les experts ont déclaré que les produits agricoles vietnamiens sont toujours des produits potentiels pour l'exportation vers les pays de l'UE (dans le groupe de marchés exigeants), car ils sont favorisés par les consommateurs européens, en particulier les noix de cajou qui sont réputées bonnes pour la santé.

L'EVFTA facilitera l'entrée de cette filière dans l'UE. En particulier, l'UE s'est engagée à protéger 39 indications géographiques vietnamiennes liées à des produits agro-alimentaires réputés à fort potentiel d'exportation, tels que thé Môc Châu, café de Buôn Ma Thuôt, fruit du dragon de Binh Thuân et noix de cajou de Binh Phuoc...

Selon Dang Hoang Giang, un certain nombre de groupes tels BLB, Intersnack, entreprises principales spécialisées en graines torréfiées en Europe,  sont arrivées au Vietnam pour étudier les opportunités d'investissement ou de joint-venture pour ouvrir une usine de transformation et d’exportation des noix de cajou transformées vers l'Europe.

Outre l'EVFTA, l'Accord de protection des investissements UE - Vietnam (EVIPA) devrait contribuer à attirer les capitaux d'investissement ; accéder à des processus de production avancés et propres de l'UE. L’entrée sur le marché européen aidera à développer la filière et promouvoir la marque "noix de cajou du Vietnam". Cela peut être considéré comme un facteur contribuant à augmenter la quantité et la valeur des noix de cajou. Rien que cette année, avec l’EVFTA, la Vinacas prévoit d’exporter vers 10 nouveaux marchés, dont des pays au sein de l'UE.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.