17/02/2017 17:48
L’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne (EVFTA) ouvrira, une fois en vigueur, de nouvelles perspectives aux secteurs du textile-habillement et de la pharmacie du Vietnam.
>>Le Vietnam est un marché dynamique, selon le parlement de la Wallonie
>>EVFTA : le Vietnam donne son feu vert à la suppression de l’examen des besoins économiques
>>EVFTA : opportunités d'attraction de l'investissement industriel au Vietnam

C'est ce qu'ont remarqué des experts participants au séminaire «EVFTA : une nouvelle donne pour le Vietnam au sein de l’ASEAN», organisé le 16 février à Hô Chi Minh-Ville par la Chambre de Commerce de l’Europe au Vietnam (EuroCham) et le réseau d'affaires Union européenne-Vietnam (EVBN). 

EVFTA est un fondement juridique important permettant au Vietnam d’attirer plus facilement les investisseurs européens, notamment les entreprises pharmaceutiques. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Selon Francisco Fontan, ambassadeur de l’Union européenne (UE) au sein de l’ASEAN, le Vietnam est le deuxième pays membre de ce bloc à achever des négociations sur un accord de libre-échange avec l’UE. 

"Cela témoigne des politiques économiques ouvertes du Vietnam et de la rapidité de son rythme d’intégration à l’économie mondiale", a-t-il dit, avant d’affirmer que l’EVFTA était un fondement juridique important permettant au Vietnam d’attirer plus facilement les investisseurs européens, notamment les entreprises pharmaceutiques. 

"Outre ces secteurs clés du Vietnam, le textile-habillement, le cuir et les chaussures auront aussi de nombreuses opportunités", a-t-il ajouté. 

Concernant les opportunités de développement après 2018 du secteur pharmaceutique vietnamien, Bradley Silcox, président du groupe pharmaceutique de l’Eurocham, a souligné que l’EVFTA permettait aux entreprises pharmaceutiques européennes d’investir directement au Vietnam. 

Pour profiter au mieux des avantages conférés par l’EVFTA, Bradley Silcox a demandé au Vietnam de lancer des politiques d'attrait de l'investissement, de simplifier les procédures d’accès des entreprises étrangères à son secteur pharmaceutique et de développer un système de distribution professionnel des produits pharmaceutiques pour le marché domestique. 

Quant aux secteurs du textile-habillement, du cuir et des chaussures, Bill Watson, directeur général du groupe Coats au Vietnam, au Cambodge et en République de Corée, a prévu une forte croissance des exportations vietnamiennes vers l’UE grâce à la réduction de plusieurs lignes tarifaires. 

Soulignant les avantages d’une main-d’œuvre abondante et bon marché, des experts participants ont recommandé aux producteurs vietnamiens de diversifier leurs sources d’approvisionnement de premières matières, de moderniser leurs chaînes de production afin d’accroître leur compétitivité. 

Au cours de ces 15 dernières années, les échanges commerciaux bilatéraux Vietnam-UE ont décuplé, passant de 4,1 milliards à 41,4 milliards de dollars.

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.