12/09/2020 22:18
Selon l'Association des producteurs et des exportateurs des produits aquatiques du Vietnam (VASEP), les exportations nationales de crevettes vers l’Union européenne (UE) ont connu une hausse à deux chiffres depuis l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA) le 1er août.
>>Croissance des exportations de crevettes vietnamiennes en République de Corée
>>Les crevettes vietnamiennes sont prisées aux États-Unis

Transformation des crevettes vietnamiennes pour l'exportation.
Photo : VNA/CVN

Selon la VASEP, l'UE est le quatrième importateur de crevettes du Vietnam après les États-Unis, le Japon et la Chine, représentant 13,3% de la valeur totale. Les exportations de crevettes vers l'UE ont diminué de façon continue de mars à juin. Toutefois, des signes de relance ont été observés en juillet et août, avec 54,2 millions d'USD en juillet, + 2% sur un an. Au cours de la première moitié du mois d'août, 29,4 millions d'USD ont été notés, + 26% sur un an et une croissance de 20% prévue pour tout le mois d’août.

Dès l’entrée en vigueur de l’EVFTA, les droits sur les crevettes tigrées  ont été réduits de 20% à 0%. Les droits sur les autres variétés de crevettes seront ramenés progressivement à 0% dans les trois à cinq ans, sauf ceux sur les crevettes transformées qui passeront à 0% au bout de sept ans.

L’entrée en vigueur de l’EVFTA apporte de l'espoir pour les exportations de crevettes vietnamiennes vers l'UE au cours des derniers mois de l'année.

Toutefois, selon la VASEP, la filière  devrait mieux cerner les goûts des consommateurs européens pour profiter de cette opportunité. En Europe, l'épidémie de COVID-19 a eu un impact important sur la tendance d’importation et les habitudes de consommation. La demande de crevettes dans le secteur des services de restauration a fortement chuté, tandis que celle dans les réseaux de vente au détail a augmenté. La consommation de produits à base de crevettes fraîches a été plus faible, lorsque les produits surgelés, prêts à consommer et emballés au PAM ont augmenté.

En outre, les consommateurs européens s'intéressent de plus en plus  aux produits durables. En cette période de crise sanitaire, cette tendance est encore plus claire. Ils donnent la priorité aux produits certifiés, garantissant non seulement la durabilité, mais aussi la traçabilité, la santé et une production sûre et hygiénique.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.