20/07/2020 23:03
L’Accord de libre-échange entre l’Union et le Vietnam (EVFTA) promet de donner un coup de fouet à l’exportation du riz vietnamien vers le marché de l’UE qui pèse chaque année environ 2,5 millions de tonnes.
>>Le Vietnam participe à une adjudication d’exportation de riz aux Philippines
>>Le Vietnam pourrait devenir le premier exportateur mondial de riz

Chargement des sacs de riz pour l'exportation.
Photo : VNA/CVN

Dès l’entrée en vigueur de l’EVFTA en août prochain, les droits de douane seront réduits et ramenés à près de zéro, ce qui représente une grande opportunité aux entreprises et aidera le riz vietnamien à bien rivaliser avec ses concurrents étrangers sur le marché de l’UE, a indiqué le directeur général de la Compagnie par actions d’agriculture hi-tech, Pham Thai Binh.

Les défis à relever ne sont pas moindres, a-t-il estimé, évoquant l’exigence du marché de l’UE en matière de qualité, son penchant pour le riz thaïlandais, cambodgien et birman ainsi que l’inclusion dans le contigent tarifiaire un volume de spécialités de riz dont la culture reste encore modeste au Vietnam.

En outre, pour être admis à l’importation en franchise de droits, le riz parfumé doit appartenir à l’une des variétés de riz parfumé admises au bénéfice du contingent tarifaire.

Concrètement, afin d’être admis à l’importation en franchise de droits dans le cadre du contingent visé, le riz doit appartenir à l’une des variétés de riz parfumé suivantes : Jasmine 85, ST 5, ST 20, Nàng Hoa 9, VD 20, RVT, OM 4900, OM 5451, Tài nguyên Cho Dao (Tài nguyên Chợ Đào).

Comme le riz est un produit sensible et également cultivé dans l’UE, les négociations sur l’ouverture du marché européen à ce produit ont été très difficiles, a fait savoir le ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh.

Afin de tirer le meilleur parti des avantages offerts par l’EVFTA au riz, le Vietnam et l’UE se sont mis d’accord sur les variétés de riz et les exigences à répondre pour l’importation de riz originaire du Vietnam, a-t-il indiqué.

C’est pourquoi, les envois de riz doivent être accompagnés d’un certificat d’authenticité délivré par les autorités compétentes vietnamiennes, a-t-il ajouté.

En vertu de l’accord, l’UE est tenue d’ouvrir des contingents tarifaires pour l’importation de 80.000 tonnes de riz originaire du Vietnam, parmi lesquelles 20.000 tonnes de riz décortiqué, 30.000 tonnes de riz blanchi et 30.000 tonnes de riz parfumé.

Les volumes du contingent tarifaire sont répartis sur des sous-périodes afin que les importations ne provoquent des perturbations de la commercialisation normale du riz produit dans l’UE et que le marché de l’Union puisse les absorber plus facilement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.