27/08/2015 11:21
Le gouvernement a envoyé des documents demandant aux ministères de la Santé; des Affaires étrangères; de la Culture, des Sports et du Tourisme ; du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, de lever leurs recommandations de ne pas partir en République de Corée.

>>MERS-CoV : vigilance relâchée aux postes frontaliers
 

Une personne touchée par le MERS-CoV prise en charge dans un hôpital ​sud-coréen. Photo : Yonhap/CVN


Le gouvernement a aussi demandé de lever les recommandations d'éviter de venir au Vietnam à l'intention des personnes vivant en République de Corée.

Auparavant, le ministère de la Santé avait demandé aux directeurs des Services de la santé des villes et provinces d’arrêter l’application, aux postes frontaliers, de la déclaration médicale pour les personnes venant de République de Corée, et ce à partir du 15 août, à 0h. Cette déclaration médicale a été appliquée pour empêcher le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) de pénétrer au Vietnam.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au 10 août, la République de Corée a passé 36 jours consécutifs sans nouveau cas. Le 28 juillet dernier, le Premier ministre sud-coréen a annoncé la fin de l’épidémie de MERS-CoV, qui avait commencé le 20 mai dans ce pays.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.