06/08/2021 13:00
L'euro se stabilisait face au dollar jeudi 5 août, après avoir souffert la veille d'une intervention d'un responsable de la Fed plus optimiste que prévu, tandis que la livre britannique se renforçait après le résultat de la réunion de la Banque d'Angleterre.
>>Monnaies : l'euro stable face au dollar, la livre monte
>>La Bourse de Tokyo part en rebond sur fond de résultats d'entreprises positifs

Billets de 100 USD et de 100 euros.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 19h00 GMT, l'euro perdait quelque 0,01% à 1,1836 USD pour un euro. Alors que la monnaie unique européenne avait touché, mercredi 4 août, 1,19 USD, approchant de son plus haut en un mois face à un billet vert affaibli par des indicateurs économiques décevants outre-Atlantique, la tendance s'est inversée après une intervention du vice-président de la Banque centrale américaine (Fed), Richard Clarida.

Ce dernier, considéré d'habitude comme un partisan d'une politique monétaire souple pour soutenir l'économie américaine, a affirmé qu'il pourrait envisager une réduction du programme de rachats d'actifs dès cette année, et une hausse des taux fin 2022.

Envisager l'action fin 2022 donnerait lieu à une hausse effective en 2023, "ce qui correspond à ce que la Fed prévoyait déjà, mais ça a suffi à faire réagir le marché", commente Lee Hardman, analyste chez MUFG.

"Ce n'était pas vraiment une surprise", confirme Jeffrey Halley, analyste chez Oanda, "mais tout est une question de timing".

Les commentaires de M. Clarida arrivaient en effet quelques heures après une hausse plus importante que prévu de l'activité des services aux États-Unis en juillet, venant éclaircir les perspectives de l'économie américaine.

"L'événement de la semaine pour le dollar reste le rapport sur l'emploi qui sera publié vendredi 6 août", ajoute M. Hardman.

Outre-Atlantique, les cambistes ont suivi jeudi la réunion de la Banque d'Angleterre (BoE), qui a maintenu sa politique monétaire très souple inchangée mais envisage désormais un "léger resserrement" dans les deux prochaines années pour contrer la montée de l'inflation.

"La Banque d'Angleterre a maintenu le cap mais elle a envoyé des signaux +hawkish+", un terme qui fait référence à une politique monétaire plus sévère et plus vigilante envers l'inflation, écrivait Erik Nelson à de Wells Fargo.

La livre britannique gagnait 0,30% face au dollar, à 1,3931 USD pour une livre, et 0,32% face à l'euro, à 84,95 pence pour un euro.

Le bitcoin repassait au-dessus des 40.000 USD progressant de 2,63% à 40.798,63 USD.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.