17/05/2022 11:30
L'euro résistait lundi 16 mai reprenant de la vigueur face au dollar américain, soutenu par des propos du patron de la Banque de France, alors que le billet vert, valeur refuge, se tassait légèrement, non loin de ses plus hauts en vingt ans.
>>L'euro remonte un peu dans un marché frileux
>>Le dollar se renforce face à l'euro


Vers 19h00 GMT, l'euro prenait 0,24% à 1,0437 USD, se redressant sans trop s'éloigner de son plus bas en cinq ans atteint vendredi 13 mai à 1,0350 USD.

Le Dollar Index, qui compare le billet vert à un panier d'autres devises, se repliait de 0,31% à 104,24 points, tout près de son sommet depuis 20 ans touché vendredi 13 mai en séance à 104,97 points.

"Le dollar américain se comporte de façon mitigée pour commencer la semaine mais il oscille juste en-dessous de son sommet de deux décennies", notait Joe Manimbo de Western Union.

"L'humeur du marché reste fragile dans un contexte d'inquiétudes accrues concernant le ralentissement de la croissance mondiale et la hausse des taux d'intérêt aux États-Unis", a ajouté l'analyste.

La BCE prépare une transition

Un discours du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a soutenu la devise européenne : "nous allons attentivement observer les développements sur le cours (de l'euro), qui est un important moteur de l'inflation importée", a affirmé le responsable. "Un euro trop faible irait contre notre objectif de stabilisation des prix", a-t-il ajouté.

"La BCE (Banque centrale européenne) prépare une transition vers un durcissement de sa politique monétaire et cela fait partie du travail pour préparer le terrain", a estimé Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

La Réserve fédérale américaine (Fed), elle, a déjà commencé à agir, et promet de continuer à remonter rapidement ses taux dans les mois à venir.

Résultat, la monnaie unique européenne frôle son plus bas niveau en vingt ans face au dollar américain (atteint début 2017 à 1,0341 USD) et approche même de la parité avec la devise américaine.

Par ailleurs, le dollar américain profite de son statut de valeur refuge, alors que l'activité en Chine est affectée par les confinements en raison du COVID-19. Les ventes de détail ont connu en avril leur plus forte chute depuis deux ans, tandis que le chômage a brusquement augmenté, ont annoncé lundi 16 mai les autorités chinoises.

Les cambistes seront à l'affût de la publication des ventes de détail mercredi 18 mai, premier signe de l'allant de l'activité pour le deuxième trimestre après la contraction du PIB au premier trimestre.

Du côté des cryptomonnaies, le rebond du bitcoin de ce week-end s'effaçait lundi 16 mai (- 4,01% à 29.775 USD).
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.