28/09/2021 11:53
L'euro reculait lundi 27 septembre par rapport au dollar américain après les élections législatives allemandes, la première économie de la zone euro rentrant dans une zone d'incertitudes alors que des négociations pour former une coalition gouvernementale pourraient s'éterniser.
>>L'euro stable face au dollar pendant la réunion de la Fed
>>L'euro se stabilise face au dollar dans un marché hésitant

Un employé compte des dollars américains dans un bureau de change du centre-ville de Rio de Janeiro, au Brésil.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 19h00 GMT, l'euro cédait 0,17% face au billet vert, à 1,1700 dollar.

Selon les résultats provisoires annoncés lundi 27 septembre, le centre gauche du SPD a remporté d'une courte tête les élections générales allemandes avec 25,7% des suffrages devant les conservateurs de la CDU (24,1%).

L'euro est tombé en matinée "sous le seuil des 1,17 dollar et pourrait encore subir des pressions à la vente si les discussions" pour former une coalition "deviennent plus volatiles et que l'incertitude persiste au cours des prochains jours et semaines", estiment les analystes de Western Union.

Lundi 27 septembre, la réaction du marché des changes est restée toutefois relativement modérée, a souligné Ulrich Leuchtmann, analyste chez Commerzbank : "Si les experts politiques ne peuvent pas nous dire qui va être au pouvoir, pourquoi est-ce qu'un cambiste devrait s'avancer ?", souligne-t-il.

Par ailleurs, les divers scénarios de coalition "vont probablement permettre des changements de politique minimes, qui auront donc un effet limité sur l'euro", ajoute Lee Hardman, analyste chez MUFG.

Les investisseurs ont guetté par ailleurs des interventions de banquiers centraux, alors que la question de savoir quand ils durciront leur politique monétaire reste la clef du marché des changes.

Selon le président de l'antenne de New York de la Banque centrale américaine (Fed), John Williams, la reprise complète de l'économie américaine "prendra du temps", "même avec le fort rythme de croissance" intervenu cette année.

La Fed a quant à elle averti lors de sa dernière réunion la semaine dernière qu'un resserrement de sa politique était sur la table lors de sa prochaine réunion, avec une limitation de son programme de rachats d'actifs.

Au Royaume-Uni, les cambistes ont également relevé que la Banque d'Angleterre s'inquiétait de plus en plus de l'inflation, et pourrait même relever son taux d'intérêt directeur dès février 2022.

La livre britannique prenait 0,20% par rapport au dollar, à 1,3707 dollar pour une livre, et 0,41% face à l'euro, à 85,35 pence pour un euro.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.