14/01/2021 08:33
L'euro numérique devrait devenir réalité d'ici 5 ans, a déclaré mercredi 13 janvier la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, tandis qu'une enquête de l'institut place la confidentialité de ce moyen de paiement en tête des attentes des citoyens.
L'euro digital serait donc comme un billet de banque numérique, basé sur la même technologie blockchain que le bitcoin. Photo : AFP/VNA/CVN

"Je pense que l'on aura un euro numérique" et "dans pas plus de cinq ans j'espère", a déclaré mercredi 13 janvier la présidente de la BCE, Christine Lagarde, lors d'une conférence économique virtuelle organisée par l'agence Reuters.

La caractéristique la plus demandée en vue d'un euro numérique est la confidentialité des paiements, révèle par ailleurs une enquête publique de la BCE dont les premiers résultats ont été communiqués mercredi 13 janvier par l'institut.

La confidentialité des paiements "occupe la première place parmi les caractéristiques demandées d'un euro numérique potentiel (41% des réponses), suivie de la sécurité (17%) et de la portée paneuropéenne (10%)", indique un communiqué.

Au total, 8.221 citoyens, entreprises et associations professionnelles ont répondu à ce questionnaire en ligne lancé en octobre dernier et qui a pris fin mardi 12 janvier, un "record" parmi les consultations publiques lancées à ce jour par la BCE, est-il indiqué.

"Le nombre élevé de réponses" montre le "grand intérêt" du public pour "façonner la vision d'un euro numérique", a déclaré Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE et président du groupe de travail sur le sujet. Le conseil des gouverneurs de la BCE décidera au printemps du lancement ou non de ce chantier.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Dak Nông : développement touristique rime avec préservation culturelle Suite à la reconnaissance du parc géographique de Dak Nông dans la province éponyme sur les hauts plateaux du Centre en tant que géoparc mondial, les autorités locales ont proposer un 4e circuit touristique dans le district de Cu Jut.