25/10/2021 17:59
L'euro s'inscrivait en très légère hausse lundi 25 octobre face au dollar américain, le billet vert souffrant un peu d'un message prudent du président de la Fed même si la BCE devrait l'être tout autant lors de sa réunion en fin de semaine.
>>Le dollar fait une pause après l'emploi américain, mais reste à un niveau élevé
>>Monnaies : l'euro stable face au dollar

Billets de 100 USD et de 100 euros.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 09h00 GMT (11h00 à Paris), la monnaie unique européenne prenait 0,06% face au billet vert à 1,1650 dollar pour un euro.

Le Dollar index (-0,05% à 93,59 points), qui compare le billet vert à un panier d'autres monnaies, a atteint 93,48 points, un plus bas depuis près d'un mois, "en raison du ton plus prudent de la Fed par rapport à d'autres banques centrales", a relevé Victoria Scholar, analyste chez Interactive Investor.

La Banque centrale américaine (Fed) a signalé qu'elle allait très probablement annoncer un ralentissement de son programme de rachats d'actifs lors de sa réunion la semaine prochaine, signe que l'institut américain se préoccupe de la hausse de l'inflation.

Mais le président de la Fed Jerome Powell a affirmé vendredi qu'il était "prématuré de resserrer la politique en augmentant les taux maintenant", car cela aurait pour effet "de ralentir la croissance de l'emploi".

La hausse de l'euro restait cependant modérée, car la Banque centrale européenne (BCE) se montre encore plus prudente que la Fed ces derniers temps: sa présidente Christine Lagarde martèle qu'il faut éviter de "surréagir" à la poussée des prix.

Et les cambistes ne s'attendent pas à ce qu'elle change son fusil d'épaule lors de sa réunion jeudi 28 octobre.

"Le marché s'attend à ce que le programme d'achats massifs de dettes (PEPP) mis en place lors de la pandémie s'arrête en mars, mais soit remplacé par d'autres mesures", commentent les analystes de UBS pour expliquer la faiblesse de l'euro face à la livre britannique.

La devise du Royaume-Uni (+0,08% à 84,58 pence pour un euro, +0,14% à 1,3774 USD pour une livre) profitait du message de la Banque d'Angleterre (BoE), les investisseurs estimant qu'une hausse du taux directeur est à attendre avant la fin de l'année, et peut-être même dès sa réunion de la semaine prochaine.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.